Politique
Publié il y a 11 ans - Mise à jour le 25.10.2011 - abdel-samari - 2 min  - vu 48 fois

IMPÔTS LOCAUX A NÎMES / LES ÉCHOS : JULIEN SANCHEZ, CONSEILLER RÉGIONAL FN RÉAGIT

Ce jeudi 15 septembre 2011, www.objectifgard.com vous informait de l'étude du quotidien économique Les Echos concernant les hausses d'impôts dans les grandes villes pour 2011.

Selon Les Echos, les différences de traitement entre contribuables restent impressionnantes notamment à Nîmes où un foyer nîmois paie trois fois plus de taxe d'habitation qu'un ménage parisien.

Julien SANCHEZ, Conseiller régional FN en Languedoc-Roussillon vient d'adresser à la rédaction de www.objectifgard.com, le communiqué suivant :

"Une fois de plus cette année, Nîmes est la grande ville de France où la taxe d’habitation sera la plus élevée.

Avec 1205 euros de montant médian pour un foyer imposable moyen (contre 976 euros au niveau national ou 444 à Paris), les ménages Nîmois seront bien les plus ponctionnés de France.

Pour la Taxe Foncière, Nîmes est également sur le podium des « loosers » derrière Montpellier et Amiens avec 1215 euros (contre 961 au niveau national ou 612 euros à Paris).

Conseiller régional FN contribuable à Nîmes, Julien Sanchez dénonce la folie fiscale d’une UMP Nîmoise qui n’a jamais su gérer la ville et qui, plus grave, au lieu d’employer utilement tout cet argent issu du travail des Nîmois, continue à le gaspiller comme l’attestent deux exemples parmi les plus criants :

- Travaux du tram train TCSP non réalisés dans les règles qui auront de ce fait un coût supplémentaire abyssal – pourtant évitable – non encore évalué par le Sénateur-Maire et son équipe, ainsi qu’un impact sur le petit commerce déjà trop affaibli en centre ville…

- Plus de 200 millions d’euros de dette de la ville (qui plus est en partie basée sur des emprunts toxiques – 7 contrats négociés depuis 2007 étant selon la CRC des contrats structurés dont les taux d’intérêt reposent sur des taux de change de devises étrangères comme le franc suisse ou le dollar –)…

L’amateurisme de nos élus coûte cher et les Nîmois subissent les erreurs des incapables qu’ils ont successivement élus.

Il ne fait aucun doute qu’ils se souviendront de tout cela lors des prochaines élections municipales si l’éthique, la morale et la honte ne poussent pas l’équipe municipale en place (FOURNIER/PROUST/LACHAUD) à démissionner d’ici là."

Abdel Samari

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais