Politique
Publié il y a 10 jours - Mise à jour le 16.11.2022 - Coralie Mollaret - 2 min  - vu 126 fois

L'INTERVIEW Bruno Jeanbart, vice-président Opinion Way : "Les politiques n’ont pas la cote contrairement aux acteurs, sportifs et chanteurs"

Bruno Jeanbart

Bruno Jeanbart, vice-président de l'Institut de sondage Opinion Way

- IP3 PRESS/MAXPPP

Après le dévoilement de notre sondage exclusif, Bruno Jeanbart, vice-président de l'institut de sondages Opinion Way propose son analyse.

Objectif Gard : Cela a-t-il du sens de faire un Top 30 des personnalités gardoises ?

Bruno Jeanbart : Pourquoi pas ! Dans le classement établi par votre rédaction, il y a un mélange de personnalités actrices du département, comme des élus, et d’autres originaires du territoire comme des acteurs ou des sportifs. Ce qui n’est pas exactement de même nature...

D'accord. Du coup, que retenez-vous de ce sondage ?

En termes de personnalités préférées, les politiques n’ont pas la cote contrairement aux acteurs, sportifs et chanteurs. Nous sommes dans un pays où les responsables politiques ont mauvaise presse. On aurait pu penser qu'en tant qu’acteurs du territoire plus présents au quotidien ils aient un bonus, mais ce n’est pas le cas. Ils sont très loin derrière les acteurs du monde artistique.

Effectivement, le trio de tête se compose d’Alexandra Lamy avec 70%, Julien Doré avec 64% et Laurent Blanc avec 45%...

Ce n’est pas une surprise d’autant que ces personnalités bénéficient d’une forte notoriété. Ce qui est moins le cas de Lionel Astier, arrivé en quatrième position avec 26 %. L’homme de théâtre est moins connu du grand public même si, dans certaines catégories, il obtient de bons résultats.

Le journaliste politique Jean-Jacques Bourdin arrive à la sixième position avec 17%. C’est un mauvais score ?

Compte tenu de sa notoriété, on pouvait l’attendre plus haut. Au moins dans le top 4, devant des personnalités comme Lionel Astier ou Malik Bentalha. Il y a sans doute une trace liée aux polémiques de ces derniers mois. Il faut noter aussi que c'est un journaliste avec un style très spécifique qui travaille sur une antenne avec un ton particulier... On aime ou on n'aime pas.

Le maire d'Alès Max Roustan est le politique préféré des Gardois. Comment l’expliquez quand on sait que sa commune est trois fois plus petite que Nîmes ?

La réponse est peut-être à chercher du côté Jean-Paul Fournier qui fait 21% auprès des Nîmois. Son score est assez bas, voire très bas, auprès des non-Nîmois. Par ailleurs, les gens ont tendance à moins se reconnaître dans la grande commune. Les maires des grandes villes sont plus politisés, donc plus clivants. On le voit bien : Jean-Paul Fournier est moins rassembleur auprès des personnes ayant une proximité avec la Nupes et le Rassemblement national.

La suite de cette interview est à retrouver dans Objectif Gard, le magazine actuellement chez tous les marchands de journaux.

Le sommaire :

Coralie Mollaret

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais