Politique
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 30.08.2019 - abdel-samari - 1 min  - vu 2565 fois

NÎMES MÉTROPOLE Chambre régionale des comptes : la communiste Sylvette Fayet veut en savoir plus

Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Après nos révélations jeudi soir au sujet de l'intervention de la chambre régionale des comptes durant plusieurs mois à Nîmes métropole, l'opposition n'a pas attendu pour réagir. Sylvette Fayet, présidente du groupe PCF et Front de gauche a été la première à monter au créneau.  

"Je viens de prendre connaissance de la publication d'Objectif Gard concernant un rapport d’observations provisoires sur les comptes de Nîmes métropole depuis 2014, par la Chambre régionale des comptes (CRC).

Je me permets de vous rappeler mes nombreuses interventions en conseil communautaire mais aussi en commission, sur les sujets dont se saisit aujourd’hui la Chambre régionale des comptes.

J’ai, à de nombreuses reprises, au nom de mon groupe, rappelé en conseil communautaire et demandé par courrier la trajectoire d’endettement de l’Agglo, calculée sur la base des engagements déjà pris.

Notre demande, maintes fois renouvelée, d’un audit sur les finances avant l’échéance de 2020, était notamment liée aux engagements pris par le président et sa majorité, dont nous craignons qu’ils ne puissent être réalisés au regard d’un endettement excessif.

En conséquence, j’estime qu’il serait opportun que Monsieur Lachaud réunisse rapidement les présidents des groupes politiques de l’Agglo pour les informer des sujets faisant l’objet des remarques du pré-rapport de la CRC."

À considérer que la porte est ouverte par Sylvette Fayet, on peut imaginer sans grand risque de se tromper que d'autres opposants à Yvan Lachaud vont s'engouffrer dans la brêche...

Abdel Samari

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais