Publié il y a 1 an - Mise à jour le 10.02.2023 - Corentin Corger - 4 min  - vu 1780 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce vendredi 10 février

delpech vargas nîmes olympique

Delpech et Vargas font les frais de la nouvelle concurrence au Nîmes Olympique

- Photo Norman Jardin

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos.

Nîmes Olympique

Vargas et Zerkane non retenus. Cet après-midi, Frédéric Bompard a dévoilé son groupe de 18 joueurs retenus pour le déplacement à Rodez demain à 19 heures (23e journée de Ligue 2). Benoît Poulain, Mahamadou Doucouré (réathlétisation) et Scotty Sadzoute (opéré mercredi du genou) sont absents. Avec un effectif plus étoffé, le coach nîmois est obligé de faire des choix. Ainsi, il a décidé de ne pas retenir la recrue Sanasi Sy ainsi que Léon Delpech et Thibaut Vargas. L’ancien castelroussin ne figure pas dans les plans du nouvel entraîneur qui le considère comme un milieu droit. Avec l’arrivée d’Ambri ou même encore de Mousset, Vargas risque donc de voir son temps de jeu considérablement réduit. En revanche, c’est la première apparition dans le groupe pour Lys Mousset qui devrait débuter sur le banc. Mehdi Zerkane, arrivé aussi fin janvier, n’a pas été convoqué car il n’est pas encore prêt physiquement. Absent contre Grenoble, Nicolas Benezet est bien de retour et devrait démarrer au poste de numéro dix derrière Malik Tchokounté. Côté ruthénois, une grande partie de l’équipe vainqueure mercredi en Coupe de France à Auxerre (2-3) devrait être reconduite. Concernant les anciens nîmois : Antoine Valerio devrait être titulaire, Lucas Buades et Clément Depres seront sans doute sur le banc. « C’est un match ultra important pour les deux équipes. C’est toujours un match spécial de jouer contre Nîmes. J’ai envie de faire une belle prestation et de marquer », confie Clément Depres. Le natif de Mus pourra compter sur le soutien de sa famille et ses amis qui seront présents au stade pour l’occasion. Environ 150 supporters nîmois devraient aussi faire le déplacement.

Le groupe retenu : Maraval, Dias – Burner, De Gevigney, Djiga, Guessoum, Labonne – Ambri, Fofana, Lopy, N’Guessan, Thomasen, Benezet – Koné, Mousset, Pagis, Saïd, Tchokounté.

Le onze probable : Maraval – Guessoum, De Gevigney, Djiga, Burner – Lopy, N’Guessan – Pagis, Benezet, Saïd – Tchokounté.

Retrouvez le programme de cette 23e journée et le classement de la Ligue 2 :

USAM

"On est revanchard." Ce samedi à 20 heures, l’USAM (6e, 18 pts) se déplace à Aix (7e, 17 pts) pour le premier match de la phase retour de Starligue (16e journée). Une semaine après la défaite face au Pauc en quart de Coupe de France (38-34), la Green team retourne à l’Arena du Pays d’Aix mais cette fois-ci dans la grande salle. L’enjeu est tout aussi important face à un concurrent direct à la quatrième place, synonyme de qualification en coupe d’Europe en fin de saison. Deux formations qui ont réalisé une partie de championnat quasi similaire. Cette saison la balance penche côté provençal avec deux victoires. En plus de celle en coupe, les Aixois avaient gagné 33-31 la semaine dernière au Parnasse. La dernière victoire usamiste à l’Arena remonte au 27 novembre 2019 sur le score de 34-29. Pour cette rencontre, Ljubomir Vranjes est privé des quatre mêmes joueurs (Tesio, Kamtchop-Baril, Sissoko et Minel) et a convoqué le même groupe que la semaine dernière. "On est revanchard par rapport à notre élimination en Coupe de France. En gagnant là-bas, on gardera notre destin entre les mains. Une triplette de matchs de très bonne qualité nous attend donc prendre des points dès le premier nous mettrait moins de pression sur les deux suivants", confie le capitaine Julien Rebichon. L'USAM démarre l'année en beauté avec le derby face à Montpellier, à domicile, samedi prochain avant un déplacement à Paris.

Le groupe retenu : Demaille, Baznik; Rebichon, Vincent, Acquevillo, Hesham, Dupuy, Konradsson, Derisbourg, Tobie, Gibernon, Sanad, Peyre, Poyet, Gallego, Joblon.

FFNMG

Le coach y croit encore. La saison des joueuses de Nîmes-Métropole Gard ressemble a un long chemin de croix. Le FFNMG est 12e et dernier du groupe B de la D2 féminine. Son bilan est d’une victoire, un match nul et dix défaites. À l’inefficacité offensive, s’ajoutent d’extrêmes difficultés en défense puisque les Nîmoises ont encaissé la bagatelle de 56 buts en 12 rencontres, soit une moyenne de plus de quatre buts par match. Si cela ne suffisait pas, cette saison est celle de la refonte des divisions et pour se maintenir en D2F, les Gardoises doivent terminer dans le top 6 du groupe. Elles en sont très loin puisqu’elles ont 11 points de retard sur cette position. Malgré tout, le coach nîmois, Yoan Bonnet ne baisse pas les bras : « Tant que mathématiquement ce sera jouable, nous y croirons. Le but est aussi de prendre du plaisir dans ce que nous faisons. ». Et dans cette année galère pour les Nîmoises, leur entraîneur accueille enfin une bonne nouvelle. En effet, jusqu’à la fin de la saison, FFNMG pourra jouer ses matchs à domicile au stade des Costières. « Cela va nous apporter plus de sérénité. Savoir dès le mardi où l’on va jouer le dimanche ce n’est pas habituel. L’idée est de ne pas avoir de regrets », explique l’entraîneur. Ce dimanche à 14h30 sera peut-être celui de la relance pour Nîmes qui accueillera Clermont, l’avant-dernier. « C’est une équipe qui fait partie de notre championnat dans la deuxième moitié de classement. C’est un match qui va être très important pour la suite », prévient Yoan Bonnet. Nîmes-Métropole Gard est devant un sacré challenge et pour continuer à espérer au maintien, il faut absolument battre les Auvergnates au stade des Costières.

RCN

rcn
Les rugbymen nîmois auront fort à faire pour battre le Stade Métropolitain  • Yannick Pons

Bonnet titulaire. Après un excellent début de saison, le Rugby club nîmois marque le pas et reste sur cinq défaites en six journées. À domicile, les Nîmois restent solides avec une seule défaite au compteur contre Aubenas (16-24). Et il faudra être costaud pour le choc demain au stade Kaufmann à 19h30 avec l’objectif de s’imposer pour rester au contact du leader Bédarrides. Deuxième, le RCN reçoit son premier poursuivant, le Stade Métropolitain, qui compte le même nombre de points. À l’aller, les hommes de Guillaume Aguilar s’étaient facilement imposés 42-16 mais depuis la donne a changé. Le manager nîmois a décidé d’aligner Antoine Bonnet en tant qu’ailier droit. Le duo composé de Philips et Chastaing formera la charnière. Le pilier droit géorgien Revazi Tsiklauri fait son retour à son poste. À noter les absences de Samuel et Thomas Roche.

XV de départ du RCN : Nouri, Nierat, Tsiklauri – Gely, Gonzalez – Barnerias, Sparano, Llabres – Philips, Chastaing – Ngandu, Demars, Guillimin, Bonnet – Darmon. Remplaçants : Marra, Duprat, Vernier, Cuny, Sabbia, Pichard, Bowman, Barbet, Sellan.

Corentin Corger

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio