Nîmes Olympique
Publié il y a 10 jours - Mise à jour le 23.01.2023  - 4 min  - vu 3076 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce lundi 23 janvier

assaf nîmes olympique

Rani Assaf prépare du changement au sein de l'effectif 

- Anthony MAURIN

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos.

Nîmes Olympique

Du changement au milieu. Nous sommes à huit jours de la fin du mercato hivernal et Nîmes Olympique devrait enregistrer l'arrivée de trois joueurs. Des recrues sur le point d'être signées et dont la première pourrait même débarquer ce mardi matin. Dans le lot, il y aurait un attaquant et surtout deux milieux dont un ayant plus de 100 matches de Ligue 2 à son actif qui revient en France après une expérience à l'étranger. L'entrejeu nîmois devrait connaître un profond chamboulement cette semaine. Au moins un des deux milieux recrutés devrait pouvoir être aligné face à Niort, samedi à 19h aux Antonins, pour le choc entre la lanterne rouge et l'avant-dernier (20ᵉ journée Ligue 2). Concernant ces recrues, il n'y a pas d'indemnités de transferts. Il s'agit de joueurs libres ou libérés par le club. Pour les attirer, NO a misé sur des salaires conséquents. Des arrivées qui risquent d'entraîner des départs, notamment au milieu. "La porte est ouverte pour quelques joueurs si on a une bonne offre", confie un proche du club. Cela concernent Lamine Fomba et Yassine Benrahou en priorité, mais aussi Moussa Koné, tous trois en fin de contrat en juin prochain et qui ne prolongeront pas. Avec la concurrence attendue au milieu, la route sera aussi barrée pour Jens Thomasen qui sera libéré s'il trouve un nouveau point de chute. 

dupuy usam
Victime d'une béquille, Quentin Dupuy ne jouera pas mercredi • USAM

USAM Nîmes Gard

« Attitude et implication. » Ce week-end, l’USAM a participé au tournoi amical des Alpes à Saint-Jean-de-Maurienne avant de retrouver la compétition officielle le 3 février à Aix (quart de finale Coupe de France). Vendredi soir, les Nîmois ont perdu 36-33 (18-16 à la pause) face à Montpellier qui a aligné une équipe plus que compétitive. Côté nîmois, Ljubomir Vranjes était plus dans la rotation avec les participations des jeunes Derisbourg, Peyre et les deux gardiens Gouaze et Le Bourhis. « Il y a eu de bonnes choses. Ça a été très serré. On était à 29-29 et puis dans les dernières minutes sur quelques ballons, Montpellier a fait la différence », commente l’entraîneur adjoint, Yann Balmossière. Le lendemain, la Green team a remporté la petite finale en battant Dijon, leader de Proligue, sur le score de 34-33. « On a eu un premier quart d’heure compliqué, sans activité et sans intensité. Puis ça a grimpé un peu et la deuxième période était beaucoup plus intéressante », poursuit le numéro 2 du staff gardois alors que les Usamistes étaient menés de cinq buts à la mi-temps (12-17). La dernière répétition aura lieu ce mercredi, au Parnasse à 19h30, face aux Espagnols de Granollers. Victime d'une béquille à la cuisse face au MHB, Quentin Dupuy est forfait pour cette rencontre. Six autres joueurs seront de nouveau absents : Kamtchop-Baril, Tesio, Sissoko (blessure), Hesham, Sanad et Baznik (Mondial). « Sur ce match, on attend surtout les joueurs sur l’attitude et l’implication », conclut "Balmo".

Les stats contre Montpellier : Gouaze (5 arrêts), Le Bourhis (1 arrêt), Rebichon (0/1), Vincent (3/4 dt 2/3 pen), Dupuy, Acquevillo (4/4), Minel (7/10), Esparon, Derisbourg (3/3), Konradsson (1/4 dt 1/1 pen), Tobie (1/2), Gibernon (5/6), Peyre (0/1), Poyet (3/4), Gallego (5/5), Joblon.

Les stats contre Dijon : Gouaze (12 arrêts), Le Bourhis ; Rebichon (2/4), Vincent (4/6 dt 4/4 pen), Acquevillo (7/10), Minel (5/8), Esparon, Derisbourg (1/4), Konradsson (0/2), Tobie (3/6), Gibernon (4/6), Peyre (2/2), Poyet (2/2), Gallego (3/5), Joblon (1/2).

FFNMG

Un pied en D3. Les footballeuses nîmoises ont subi, ce dimanche, leur neuvième défaite de la saison en onze journées. Cette fois, c'est le Toulouse FC qui a profité des lacunes gardoises en s’imposant 3-1 sur l’annexe des Costières. C’est une nouvelle fois sur le plan défensif que FFNMG a péché avec trois buts encaissés en première période contre un marqué par Sébé Coulibaly. Sous un vent violent et une température glaciale, rien n’était marqué après la pause. Ce revers, face à l’avant-dernier, ne fait pas les affaires des Gardoises qui reste bloquées à la dernière place de la D2F avec neuf points de retard sur les non relégables. Une situation comptable qui risque de ne pas s’améliorer lors de la prochaine journée, puisque Nîmes métropole Gard se déplacera à Marseille, actuellement deuxième de la D2F avec la meilleure défense du championnat. La fin de saison risque d'être longue pour les Nîmoises.

Bouillargues HNM

Une belle relance. Les Bouillarguaises n’ont pas fait dans le détail samedi face à Toulouse. Même s’il lui a fallu une vingtaine de minutes pour prendre le large, la Team Boubou a disposé des Hauts-Garonnaise sur le score sans appel de 32-24. Certes, Toulouse est une équipe en difficulté, mais la victoire relance des Bouillarguaises battues d’un but au Havre lors de la précédente journée. « Cette victoire était déjà nécessaire pour rester à distance du podium avant d’avoir deux placements difficiles début février chez des équipes au statut Vap qui sont devant nous au classement, explique Delphine Cendre, l’entraîneur de Bouillargues. Je suis très satisfaite d’avoir gagné avec la manière ce premier derby. Un match maîtrisé de bout en bout, avec une défense solide et où on a pu développer notre jeu sur grand espace qui a été efficace. » Avec cette victoire, BHNM revient à cinq points du deuxième Achenheim-Truchtersheim (qui compte un match de moins). C’est justement chez les Alsaciennes que Bouillargues se déplacera pour la prochaine journée (4 février) et les Gardoises n’auront pas le droit à l’erreur si elles veulent conserver un espoir de montée en D1 à la fin de la saison (il faut finir aux deux premières places, NDLR).

Centurions de Nîmes

Une victoire pour débuter. C’est reparti pour les Centurions de Nîmes qui ont attaqué, samedi, leur championnat de D3 par une victoire 36-8 en inscrivant cinq touchdown sur le terrain de la réserve des Blue Stars de Marseille. Ce résultat n’est pas une surprise, mais pour les Gardois, l’objectif de marquer les esprits d’entrée est atteint : « Nous avons été bons dans le jeu au sol et la défense est restée intraitable jusqu’à la fin », se félicite Jean-Philippe Eldin, l’entraîneur des Centurions. Pour la prochaine journée, les Nîmois feront leurs débuts au stade Nicolas-Kaufmann face aux South Fighters d’Avignon qui de leur côté se sont lourdement inclinés à domicile face aux Hurricanes de Montpellier 29-0.

Nîmes Olympique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais