Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 16.02.2024 - Norman Jardin - 3 min  - vu 1507 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce vendredi 16 février 2024

Après Cholet, Jonathan Mexique retrouve un autre ancien club

- Photo Corentin Corger

Mexique de retour à Châteauroux, les groupes de l'OAC et du RCN pour les rencontres du week-end. 

Nîmes Olympique

Retour à Petit pour Mexique. Le milieu de terrain est devenu un pion essentiel du dispositif mis en place par Frédéric Bompard cette saison. Jonathan Mexique est arrivé cet été dans le Gard et il a participé à 20 des 25 rencontres nîmoises. Seules les blessures l’ont tenu écarté des terrains en championnat contre Épinal et Versailles, deux fois où le NO s’est incliné. Ce soir, le Martiniquais retrouvera la Berrichonne de Châteauroux, un club pour lequel il a porté le maillot à 61 reprises de 2021 à 2023. Jonathan Mexique a quitté le club à la fin du mois de juillet alors que les Berrichons étaient menacés de relégation en National 2 par la DNCG. Nul doute que le milieu de terrain sera une nouvelle fois titulaire ce soir et les retrouvailles avec le stade Gaston-Petit seront peut-être l’occasion pour Mexique de marquer son premier but avec le NO.

Des sifflets belges. Ce vendredi, à Châteauroux, les Crocodiles tenteront de confirmer le regain de forme (deux victoires et un nul) et par la même occasion de décrocher une seconde victoire à l’extérieur après celle rapportée de Cholet au mois de septembre. Mais ce match dans le Berry sera aussi le cadre d’une curiosité puisque la rencontre sera arbitrée par un trio venu d’outre-Quiévrain. En effet, la Fédération française de football a désigné un trio d’arbitres belges pour ce Châteauroux – Nîmes Olympique. Cela s’inscrit dans une série d’échanges entre la FFF et la Fédération Royale Belge de Football. C’est donc monsieur Niels Bossuyt (28 ans), habitué à la troisième division belge, qui sera l’arbitre central ce soir et il aura pour assistants, Stan Thys et Fabian De Vriendt.

Olympique Alès en Cévennes

Kich
Yassine Kich est absent pour affronter Cannes • Photo : Corentin Migoule

Sans Correa. Demain à 18 heures, belle affiche en perspective au stade Pierre-Pibarot avec l'OAC qui affronte l'AS Cannes (5e au classement). Une victoire est impérative pour les hommes d’Hakim Malek pour espérer poursuivre la course au maintien en N2. Et surtout laver l'affront du match aller où Alès avait subi une déculottée, battu 8-1. Pour cette rencontre Jérémy Iafrate fait son grand retour. Le défenseur formé au Nîmes Olympique n'était plus apparu en championnat depuis le 4 novembre dernier et a raté les sept dernières journées. Le coach Hakim Malek a convoqué un groupe de 18 joueurs avec Jeremy Balmy. Ménagé en cours de semaine, le joueur est incertain. Parmi les principales absences, celles de Yassine Kich, à cause de douleurs au bassin et à l'ischio et de la recrue hivernale Joris Correa. L'attaquant, notamment passé par Grenoble en Ligue 2, a été touché à la hanche mercredi. Le club a décidé de ne prendre aucun risque avec un joueur en manque de temps de jeu. Les supporters cévenols devront encore patienter avant de le voir à l'oeuvre. 

Le groupe alésien retenu

Moreau, Laurent, Yalaoui, Duponchelle, Iafrate, Cros, Nadifi, Djabou, Jdaini, Dabo, Peyrard, Ben Nasr, Franco, Baptiste, Betra, Baana Jaba, Diaby, Balmy. 

Beaucaire à Marseille. Le Stade Beaucairois se déplacera à Marseille ce samedi pour affronter la réserve de l’OM. Cette rencontre de la 16e journée de National 3, se disputera à 14h30 au stade Roger-Scotti. Les Gardois auront un beau coup à jouer face à des Provençaux qui, bien qu’entraînés par Jean-Pierre Papin, sont un peu à la peine dans ce championnat puisqu’ils occupent la 10e place (sur 13). De leurs coté, les Beaucairois regardent vers le haut puisqu’ils sont cinquièmes avec huit points de retard sur Istres, le leader. Seul club de la poule à ne s’être incliné qu’une fois, le SBFC a toutefois fait match nul à neuf reprises. Pour rattraper les points perdus, le SBFC doit s’imposer à Marseille et espérer des faux-pas d'Istres contre Canet-Rocheville et de la réserve de Montpellier à Euga Ardziv.

Rugby Club Nîmois

Valentin Tonin 
Valentin Tonin est de retour • Photo Mathilde Arnoux/RCN

Gulizzi titulaire, Tonin de retour. Ce dimanche, le Rugby Club Nîmois (3e) se déplace à Rumilly (4e), pour le compte de la 17e journée de Nationale 2. Trois points séparent les deux formations au classement. Après deux défaites consécutives en déplacement, les Gardois tenteront de ramener une victoire de Haute-Savoie. Nîmes est privé de 12 joueurs pour cette rencontre dont Benoit Sparano, suspendu. Après une blessure au pied, Valentin Tonin est de retour dans le groupe retenu par le manager Guillaume Aguilar. Il débutera sur le banc. En revanche, remplaçant la semaine dernière après avoir soigné des douleurs à l'épaule, le troisième ligne Lucas Gulizzi fait son retour en tant que titulaire. La charnière est composée de Phillips et Sabbia. Chastaing est reconduit au poste d'arrière.

Le Le XV de départ nîmois

Pouyleau, Phalip, Balust - Sellan, Gonzalez - Barnerias (cap), Boissière, Gulizzi - Phillips, Sabbia - Ngandu, Demars, Roche, Qeleca - Chastaing. Remplaçants : Nierat, Tonnin, Kelly, Riou, Tonin, Gensana, Lakafia, Maisuradze. 

Norman Jardin

Nîmes Olympique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio