Nîmes Olympique
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 01.12.2022 - Norman Jardin - 3 min  - vu 2512 fois

NÎMES OLYMPIQUE Pour Frédéric Bompard, ici tout commence

Les premiers pas nîmois de Frédéric Bompard

- Photo : Yannick Pons

Le nouvel entraîneur des Crocodiles a dirigé sa première séance de travail, cet après-midi à La Bastide. Frédéric Bompard a fait connaissance avec ses joueurs, les pelouses nîmoises et aussi les supporters.

Tout a débuté par un léger retard. La séance d’entraînement, ouverte au public et à la presse, promise à 15h n’a commencé que 30 minutes plus tard. Ce n’est pas bien grave pour une reprise et le nouveau staff prend ses marques au NO. Cette demi-heure a permis à la dizaine de supporters présents d’échanger sur ce nouvel entraîneur qu’ils ont hâte de voir à l’œuvre. Quelques critiques fusent déjà en raison des matchs amicaux qui se joueront à huis clos... « S’ils commencent à fermer les entraînements et les matchs, on va gueuler », s’agace un fan des Crocodiles. En effet, les matchs amicaux contre Rodez (10 décembre) et Bastia (16 décembre) se joueront au stade des Costières et à huis clos. La dernière rencontre, face à l'OM, se déroulera le 19 décembre à la Commanderie à Marseille.

Thibault Giresse, Attilio Moretti et Frédéric Bompard  • Photo : Yannick Pons

« Ça m’a ému »

15h30. Les joueurs sortent du vestiaire, enfin presque tous car Benoit Poulain reste aux soins. C’est ensuite au tour du staff et de Frédéric Bompard d’arriver à la hauteur des supporters. Ce dernier est interpellé : « Tu es en retard ! », ose une personne dans le public. Le coach se retourne et embrasse son interlocuteur. Ce dernier n’est ni plus ni moins que l’ancien Crocodile Atillio Moretti (1969-1980) qui a joué avec Frédéric Bompard à Corbeil de 1983 à 1985 et qui a amené une photo de cette époque. Cela génère une franche rigolade entre les deux hommes. « Ça m’a ému », confessera plus tard l’entraîneur nîmois.

Frédéric Bompard et Tony Ayache, le nouvel analyste vidéo • Photo : Yannick Pons

Thibault Giresse et Tony Ayache, les nouvelles têtes

Atillio Moretti en dit plus sur son ancien partenaire : « C’était un joyeux luron, mais sur le terrain c’était autre chose. Je suis surpris qu’il n’ait pas fait une plus grande carrière car c’était un bon gardien de but.» Après les retrouvailles, vient le temps des découvertes notamment avec deux nouvelles têtes. Il y a Thibault Giresse, en provenance de Guingamp et qui devient l’entraîneur-adjoint. Puis Tony Ayache, le nouvel analyste vidéo, qui arrive de Châteauroux : « Je serai chargé de filmer les entraînements et les matchs », explique le neveu de William Ayache (Croco 1991-92) qui remplace Corentin Jourdan.

Poulain aux soins, Koné et Thomasen ménagés

C’est jour de reprise, alors la séance est légère. Les joueurs partent pour 30 minutes de footing et quand ils reviennent le staff leur a concocté un atelier avec les petites cages. Jens Thomasen et Moussa Koné sont ménagés et rentrent directement aux vestiaires. « Mettez le ballon au fond. Ne relâchez pas votre concentration ! », sont les premières consignes de Frédéric Bompard au groupe qui reprend le travail dans la bonne humeur. On plaisante aussi sur la météo : « On m’avait dit que je trouverai du soleil dans le sud, mais finalement je ne suis pas dépaysé avec la Bretagne », s’amuse Thibault Giresse. Dans le groupe, Nicolas Benezet est tout sourire car il fait son retour à l'entraînement après des longues semaines d'absence à cause d'une blessure.

Frédéric Bompard a dirigé son premier entraînement nîmois cet après-midi • Photo : Yannick Pons

« Vous me détestez déjà ? »

Au bout d’une heure et trente minutes de travail, les Nîmois peuvent se mettre au chaud. En partant, l’entraîneur croise une supportrice qui lui demande quand il y aura des entraînements ouverts au public. La réponse du technicien ne satisfait pas tout à fait la fan et il lui lance sur le ton de l’humour : « Vous me détestez déjà ? » La réponse est évidemment non, tout le monde doit apprendre à se connaître. Les Nîmois, tout comme Frédéric Bompard, n’ont qu’une envie : celle de voir les Crocodiles se maintenir en Ligue 2. Pour ces deux partis, l’aventure commune vient de débuter par un froid après-midi de décembre.

Norman Jardin

Nîmes Olympique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais