Sorties GardVauvert-Petite Camargue

LES NUITS DE SEL, DU DIMANCHE 10 AU MARDI 12 JUILLET 2011 A AIGUES-MORTES

nuit-de-sel-VISUEL-BR.jpg

 

 

Créé en 2002, le festival de danse contemporaine Les Nuits de Sel a eu le privilège d’accueillir :  Mathilde Monnier, Compagnie Käfig, Europa Danse, Ballet Biarritz, Mercedes Ruiz, Rafael Campallo, La Petite Fabrique, Carmina Burana, le Ballet Royal du Danemark, le Béjart Ballet Lausanne…

 

Avec une scène installée en plein air, au pied des remparts du XIIIème siècle,  le site des Nuits de Sel offre un espace exceptionnel de 210m² et prés de 1000 places assises.

 

Un espace scénique étonnant !

 

Le rendez-vous est renouvellé en 2011, il aura lieu du 10 au 12 juillet 2011 !

 

www.objectifgard.com vous propose de découvrir le programme complet :

 


Dimanche 10 juillet 2011 - 22h :  SÉBASTIEN RAMIREZ & HYUN-JUNG WANG Monchichi

 

Une fusion de danse hip hop et contemporaine inaugure l’édition 2011 du festival !

 

Les chorégraphes : « En tant qu’immigrés, émigrés, de première, deuxième ou troisième génération, nous sommes confrontés à cette énigme de la différence culturelle. Au-delà de la question des repères, codes, comportements et références de toutes sortes, se pose la question du rapport à l’Autre, à la personne en face. Le choc des cultures fait partie de nos vies : l’attraction, l’enthousiasme, la répulsion, l’angoisse. Nous deux sommes un couple, nous construisons notre vie commune, notre danse, où même ici, nos origines sont différentes. C’est notre façon de vivre, d’aimer. »

 

Plein tarif : 10€ / Tarif réduit : 5€ (demandeurs d’emploi ou étudiants) / Gratuité : enfant – 10ans

 

 


Lundi 11 juillet 2011 - 22h : COMPAGNIE DIDIER THÉRON Shanghai Boléro

 

Pièce chorégraphique présentée au pavillon français lors de l’inauguration de l’exposition universelle de Shanghai : conçue comme un triptyque, l’œuvre s’inscrit dans un dispositif où sont convoqués les femmes et les hommes.

 

Cette interrogation sur le genre est transcendée par deux références : l’une musicale, au Boléro de Ravel, l’autre plasticienne, au thème de la poupée chez Hans Bellmer, s’articulant autour d’un questionnement portant sur le désir et le fantasme.

 

Autodidacte, Didier Théron se forme à la danse auprès de Cunningham, Bagouet et Brown. Il fonde sa compagnie en 1987.

 

Plein tarif : 15€ / Tarif réduit : 10€ (demandeurs d’emploi ou étudiants) / Gratuité : enfant – 10ans

 

 


Mardi 12 juillet  2011 - 22h : MALANDAIN BALLET BIARRITZ Roméo et Juliette

 

20 danseurs au pied des remparts : Thierry Malandain a suivi le parcours naturel du danseur classique, mais avec un goût marqué pour les marges et une ténacité hors du commun. Ainsi plutôt que de suivre les grandes formations reconnues, il passe par l’enseignement de Chaurand, de Dily, Bon ou encore Franchetti : tous éminents et passionnants enseignants à la personnalité aussi forte que pittoresque.

 

Le Malandain Ballet Biarritz à Aigues-Mortes c’est un rendez-vous danse exceptionnel : grâce, rigueur et émotion, pour une soirée unique au pied des remparts de la cité médiévale.

 

Plein tarif : 22€ / Tarif réduit : 20€ (demandeurs d’emploi ou étudiants) / Gratuité : enfant – 10ans

 

Pack 3 soirées : 35€ / Gratuité enfant – 10ans

 

 


VENTE BILLETS :

 

- FNAC Carrefour Géant : 0 892 68 36 22* 0,34€/min - www.fnac.com

 

- Sur le lieu du festival (Rempart Sud) ouverture du guichet dès 20h30 (Vente des billets dans la limite des places disponibles)

 

- Office de Tourisme Aigues-Mortes Tel : 04 66 53 73 00 - www.ot-aiguesmortes.fr

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité