A la uneActualité générale.ActualitésEconomieEconomie.

NÎMES : LES PROBLÈMES DE FUITES RÉGLÉS, AQUATROPIC PEUT SE REMETTRE DANS LE BAIN

Malgré les fermetures à répétition, Frédéric Besserve, directeur d'Aquatropic, se dit satisfait des travaux de rénovation et de sécurisation financés par la Mairie de Nîmes. Photo DR/ S.Ma

Malgré un temps maussade et la pluie qui n'a pratiquement pas cessé de tomber ce lundi 2 janvier, quelques baigneurs ont quand même eu l'envie de piquer une tête à l'occasion de la réouverture de la piscine d'Aquatropic. Souvenez-vous, le bassin était interdit à la baignade pour cause de travaux de rénovation.

Le carrelage se pare d'une résine anti-fuite

Sous son toit de tôle d'apparence quelque peu vétuste, la piscine Aquatropic tente de garder la tête hors de l'eau. Depuis 2004 -- année lors de laquelle la Ville engage les premiers travaux de rénovation et de sécurisation de l'établissement vieux de 24 printemps -- les fermetures s'enchaînent. La dernière en date remonte à quatre mois en arrière en raison de travaux menés dans le bassin afin d'améliorer son étanchéité. "Une résine a été appliquée sur le carrelage afin de limiter les fuites. C'est beaucoup mieux à présent", explique Frédéric Besserve, directeur d'Aquatropic.

C'est beaucoup mieux certes, mais le chantier n'est pas encore complètement achevé. "Il reste encore les toboggans à rénover, au même titre que les vestiaires et les sanitaires. Et puis, il faut rendre accessible l'établissement aux personnes handicapées." Mais pour tous ces travaux, il faudra encore attendre. À ce jour, aucune date d'échéance n'a été fixée, même si la Ville, propriétaire des murs, a lancé une consultation et un appel d'offres concernant ces futurs chantiers.

Il faudra donc prévoir de nouvelles fermetures. Un manque à gagner pour la Ville qui reçoit les recettes avant de verser un budget de fonctionnement à Equalia, en charge de l'établissement par délégation de service public. Mais aussi pour les employés de la piscine qui, à chaque période de travaux, sont mis au chômage technique.

"Malgré tout, même si ces travaux sont une épée Damoclès sur nos têtes, ces fermetures sont nécessaires pour rénover cet établissement qui ne cesse de vieillir. Les toboggans, que l'on ne retrouvent pas dans les autres piscines nîmoises, sont une priorité. Leur non-fonctionnement (depuis 2004, Ndlr) représente une baisse du chiffre d'affaires de 20%", lance le directeur qui ne manque pas de préciser que "lorsque la piscine est fermée, le centre de fitness, lui reste ouvert".

La piscine d'Aquatropic en quelques chiffres

12 000, c'est en m² la surface du bassin.

1 200, c'est le nombre d'abonnés à Aquatropic (piscine+centre de fitness).

280 000, c'était le nombre d'entrées à l'année avant 2004. Un chiffre revu à la baisse depuis le début du programme de rénovation  et de sécurisation de la piscine.

700, c'est le maximum de passages par jour enregistrés depuis 2004.

27, le nombre d'employés d'Aquatropic dont 6 maîtres nageurs.

2007, la piscine ferme ses portes pendant trois mois en raison de travaux concernant le système de filtration de l'eau.

2009, nouvelle fermeture de trois mois pour des travaux de rénovation des systèmes de chauffage et de traitement de l'air.

 

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité