ActualitésEconomieEconomie.Polémique.

LE POINT PHONE À L’ORIGINE D’UN TRAFIC DE CIGARETTES, ÉCOPE DE HUIT JOURS DE FERMETURE

L'augmentation à répétition du coût des paquets de cigarette ont entraîné l'émergence d'un phénomène tout à fait illégal : le trafic de paquets de contrebande à des prix défiants toute concurrence. À Nîmes, Serge Lavie, gérant d'un bureau de tabac implanté au cœur du quartier d'Orville a vu son chiffre d'affaires chuté de près de 60% à cause d'un commerce situé à quelques mètres, Point Phone et Internet, qui s'adonnait allégrement à ce trafic. Des paquets de cigarette à 4€ au lieu de 6,20€, le choix du consommateur est vite fait. Oui mais voilà, comme il a été dit quelques lignes au dessus, c'est tout à fait illégal.

Durant l’été 2011, la Présidente de la Fédération départementale des débitants de tabac appelle l'attention du Préfet sur la recrudescence de ventes illicites de tabac. Fin juillet, elle est reçue en Préfecture pour faire un point de situation, en présence du Directeur régional des douanes et du Chef de division des douanes Gard Lozère. Une réunion qui visiblement a suscité une prise de conscience puisque peu de temps après, le Point Phone du quartier d'Orville, faisait l'objet de deux contrôles consécutifs qui ont permis de saisir une quarantaine de cartouches de cigarettes. Le contrevenant a alors fait l'objet d'une amende douanière.

Ce qui ne l'a pas dissuadé dans son petit trafic. Lors d'un nouveau contrôle coordonné entre les services de police et des douanes courant décembre, une soixantaine de paquets de cigarette sont à nouveau saisis chez ce commerçants peu scrupuleux.

S'en est trop, le Préfet décide alors d’engager une procédure de fermeture administrative de 8 jours, durée maximale prévue le code général des impôts pour la vente illicite de tabac. Cette fermeture est effective depuis le 20 janvier 2012.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité