Actualité générale.Actualités

NîMES : Un sans-faute pour cette première fête des quartiers collective

La banderole annonçant la fête dans le quartier Route d'Arles

C’était une grande première ! Ce samedi 16 juin, pour montrer l’unité de la ville, toutes les fêtes des quartiers se tenaient aujourd’hui dans six endroits différents de la ville : quartiers Mas de Mingue, Valdegour, Chemin-Bas d’Avignon, Gambetta, Route d’Arles et Pissevin.

Il fallait être matinal pour dénicher la bonne affaire. Dès 8 heures, les lève-tôt ont pu se promener dans les allées du vide grenier du gymnase Bigot dans le quartier Route d’Arles. Mais l’essentiel des activités de cette fête de quartier commune a commencé aux alentours de 10 heures. Au Mas de Mingue, une trentaine d’enfants, habillés en footballeur avec des maillots bleu et blanc aux couleurs de l’équipe locale, défilaient dans les rues tambour à la main. Quelques mètres derrière eux, revêtus d’une combinaison dorée, des adultes les suivaient avec les gros tambours. But de la manœuvre : éveiller le quartier en musique et dans la bonne humeur.

Au Mas de Mingue, les musiciens font vibrer les tambours dans les rues du quartier

Sur les coups de midi, les différents quartiers proposaient des repas. A Gambetta, par exemple, on dégustait une paëlla. A Valdegour, après le verre de l’amitié, on goûtait les plats apportés par les habitants. Un repas d’échange et de partage.

Pour digérer, plusieurs animations étaient prévues aux quatre coins de la ville. Dans le quartier Route d’Arles, les enfants mais aussi les parents se sont amusés à faire de la peinture séchée ou à planter des salades. Les petits bouts sont tous repartis avec leur pot de salade. Sur les coups de 18 heures, les adultes étaient mis à l’honneur. Représentant Monsieur le Maire, Laurent Burgoa, son adjoint, a remis deux médailles de la ville à deux habitants du quartier : Saïd Moumen et Marie-Thérèse Ivars. Fiers, les deux adultes ont quitté la fête le sourire aux lèvres. Mais rassurez-vous, les enfants aussi.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité