Actualité générale.Actualités

GARD : 70 gendarmes sur le terrain pour faire la leçon aux motards

Un jeune motard, titulaire du permis depuis deux ans a été arrêté pour excès de vitesse ce samedi lors de l'opération de sensibilisation organisée par l'EDSR sous l'autorité de la Préfecture du Gard. Photo DR/S.Ma

La situation est alarmante. Depuis le début de l'année, huit personnes sont décédées au guidon d'un deux roues sur les routes gardoises dont quatre au mois de juin. "Sur ces huit accidents mortels, six relèvent de la responsabilité des pilotes dont trois pour excès de vitesse et les trois autres pour dépassement dangereux (franchissement de ligne droite)" précise le commandant Mantel, chef de l'Escadron départemental de sécurité routière (EDSR). Aussi, pour mettre fin à cette série noire, sous l'autorité de la Préfecture du Gard, une opération de grande envergure a été organisée, ce samedi de 16 heures à 19 heures, sur les routes du Gard principalement les départementales, où se sont produits 63 % des accidents, ainsi que le long de l'autoroute A9.

Ainsi, 70 gendarmes du Groupement de gendarmerie de Gard (motocyclistes et brigades territoriales) se sont dispersés sur 29 points de contrôle dans tout le département. L'objectif, relever les infractions, mais aussi rappeler les règles élémentaires de sécurité et conduite relatives notamment à l'équipement du motard et au respect de la trajectoire de sécurité ainsi que le respect scrupuleux du code de la route, le tout résumé dans deux prospectus réalisés par la Préfecture du Gard à la demande de l'EDSR. Et tous les motards y passeront. "Il faut que les motocyclistes comme les conducteurs de véhicules légers retrouvent cette notion de partage de la route. Les uns et les autres doivent comprendre qu'ils ne sont pas seuls sur la route et qu'en franchissant une ligne blanche par exemple, ils se mettent en danger et ils mettent en danger les autres" explique Thierry Laurent, directeur de cabinet du préfet du Gard, présent ce samedi pour cette opération de prévention.

Ces choses-là, il n'a d'ailleurs pas manqué de les rappeler à ce motard qui a été intercepté par les gendarmes le long du boulevard Talabot (limité à 70km/h) pour excès de vitesse. Le jeune pilote, ouvrier dans le BTP, titulaire du permis depuis seulement deux ans a ainsi reçu, en plus d'une leçon de morale à cause de son pneu qui était trop usé et de sa tenue trop légère pour circuler à moto, une amende 135€ réduite à 90€ s'il paie dans les 7 jours à venir.

Un hélicoptère présent sur l'opération

Le dispositif engagé ce samedi qui sera poursuivi par les gendarmes de l'EDSR dès demain et tout au long de la saison estivale, a été renforcé par la présence d'un hélicoptère du détachement aérien de gendarmerie de Montpellier. "Pendant une heure et demie, il n'interviendra qu'en cas de refus d’obtempérer de la part d'un pilote et à partir de 17h30 jusqu'à 19 heures, les heures où se produisent le plus d'accidents, il survolera le département en passant par Bagnols-sur-Cèze, Alès, Vauvert et Nîmes pour repérer les comportements dangereux des pilotes et avertir les gendarmes au sol pour qu'ils puissent intervenir" ajoute le commandant Mantel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité