A la uneActualité générale.Actualités

MCDO D’UZÈS : Un pique-nique citoyen pour « lutter contre la standardisation culturelle »

Un pique-nique citoyen a été organisé hier, lundi 27 août, date d'ouverture du McDonald's D'Uzès. Photo DR/S.Ma

L'ouverture du restaurant McDonald's sur la zac de Pont-des-Charrettes à Uzès n'aura pas suscité de vives polémiques, juste l'envie pour ceux qui ne sont pas favorables à cette "multinationale de la malbouffe", sans s'y opposer, de se retrouver pour un pique-nique citoyen. C'est sur la Vallée de l'Eure qu'ils se sont rassemblés autour d'un buffet concocté par leurs soins, ce lundi 27 août dès 17h30, pour "lutter contre la standardisation culturelle." Au menu donc, des tomates mozzarella à l'huile d'olive et basilic, un bouquet bien garni de spirulines (des micros algues bleues), une tarte au saumon, figues et olives, une autre aux tomates et au fromage de chèvre, ainsi que des cakes sucrés, le tout arrosé de vin bio (à consommer avec modération bien sûr).

"Ce pique-nique est bien sûr lié à l'ouverture ce mardi 28 août du McDo. Nous souhaitions organiser un événement pour contrer ce phénomène de la malbouffe, cette uniformisation du goût que défend McDo, en proposant une diversité de produits et montrer ainsi qu'il y a autre chose que ces hamburgers" précise Gregory, 40 ans. Que l'on ne s'y méprenne pas, il ne s'agit pas là de militants, juste de défenseurs du goût. D'ailleurs chacun avoue, tête basse pour certains, se rendre dans les Fast-Food "de temps en temps pour faire plaisir aux enfants" confient en chœur, Frédérique et Farida, deux mamans, l'une d'Uzès, l'autre de Sarrians dans le Vaucluse. "Mais on sait que les produits de McDo sont trop gras et trop sucrés, alors il est important d'éduquer nos enfants au goût, à la vraie cuisine. Et puis, ce pique-nique, c'est l'occasion de partager un moment très convivial avec des personnes que l'on ne connaît pas forcément et échanger nos recettes" s'amusent-elles. Et les enfants dans tout ça, que pensent-ils du McDo ? "C'est vrai que lorsqu'on va à McDo, ça fait plaisir. C'est bon au goût mais ce n'est pas très bon pour le cœur" lance Louis 11 ans, un consommateur averti.

Le McDonald's d'Uzès ouvre ses portes ce mardi 28 août

Gwenaëlle Stankowiak, directrice et Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès ont inauguré le nouveau Mcdo installé sur la zac Pont-des-Charrettes. Photo DR/S.Ma

Changement d'ambiance. Pendant que certains goûtaient aux produits locaux à l'abri des arbres de la Vallée de l'Eure, à quelques kilomètres de là, toujours à Uzès au cœur de la Zac de Pont-des-Charrettes, d'autres sabraient le champagne. Car c'est hier, à 18h30 que la directrice, Gwenaëlle Stankowiak, accompagnée du maire de la commune, Jean-Luc Chapon, et de ses salariés -- 50 emplois CDI ont été créés, Ndlr -- a inauguré son restaurant McDonald's. Et ils étaient nombreux à se bousculer dans le bâtiment, à tel point que la directrice, trop occupée à choyer ses invités n'a pu répondre aux questions de la presse. Chacun a eu droit à sa dégustation de nuggets, potatoes arrosés de sauce curry et autres macarons. Impossible de ne pas penser à nos amis citoyens et à leurs produits locaux. Mais ne tombons pas dans le manichéisme, ce serait trop facile. Après tout, l'un n'empêche pas l'autre.

Stéphanie MARIN

stephanie.marin@objectifgard.com

 

 

 

4 réactions sur “MCDO D’UZÈS : Un pique-nique citoyen pour « lutter contre la standardisation culturelle »”

  1. Ce n’est pas une question de manichéisme, mais bien de conscience.
    Aimer ce taper la cloche de temps en temps avec des produits trop gras et trop sucré, cela peut être agréable. Mais tout dépend ou l’on achète ces denrées. Cette multinationale (bien qu’elle ne soit pas la seule) propose bien pire que la standardisation de la bouffe.
    Je laisse à chacun et a chacune le soin de se renseigner sur le sujet, mais divers questions se posent, tel que : Les acquis sociaux à travers la questions des syndicats dans ces structures ( à ceux qui râle d’avance sur les syndicats, je leur rappellerais juste que si ils ont des congés payés et bien d’autres choses c’est aussi grâce à eux), la questions du pillage du tiers monde par le biais d’une idéologie néo-colonialiste (Déforester à l’autre bout du monde pour produire de la viande et briser les économies locales)…etc
    Donc pour en revenir à la « conscience », renseigner vous, discutez en entre vous, mais il faudrait arrêter de nous montrer un modèle économique complètement aberrant et de nous dire qu’il est un horizon indépassable.

  2. Quel formidable soutient de nos élus locaux pour la grosse machine MacDo, un des acteurs principaux de la pandémie d’obésité mondial avec ses partenaires coca et consort…
    La seule chose mise en avant: la création d’emplois !! Quid du soutien à nos producteurs locaux , nos PME qui cherche à mettre en valeur le patrimoine culturel et culinaire de notre région ??
    Après Marie Blachère, Picard, un MacDo ! voila la politique du moment…
    Uzès la banale, tirée de toute part vers le bas ou la standardisation, l’uniformisation est de mise. Navrant et pathétique lorsque l’on voit les atouts que peuvent proposer l’Uzège.
    C’est bien triste.
    Vive la diversité.
    L.

  3. je m’étonne en lisant les commentaires acerbes car la municipalité soutient l’ouverture alors que cela n’apporte que des emplois !!!!
    dans quel monde vit la personne qui a fait ce commentaire ?
    sans doute dans la fonction publique;
    as-t-il déjà eu des objectifs à tenir ? des comptes à rendre ? est-il payé en fonction de ce qu’il rapporte à la société ?
    s’est -il interessé à ce fameux mot « concurrence » ?
    je doute qu’il puisse répondre à de telles questions car les mots doivent lui être inconnus ou au mieux « entendu à la télé ».

    je ne travaille pas de prèt ni de loin chez Macdo , ni dans une multinationale, mais je me dis qu’heureusement il y a des entrepreneurs qui opuvrent des boites qui gagnent de l’argent et payent des impots et charges pour payer ceux qui ont des idées mais qui ne prennent jamais de risques personnels .

    salutations

    1. Bonjour,

      Je pense vivre dans le même monde que toi, avant de juger cherche à comprendre et arrête d’imaginer n’importe quoi…
      J’ai une entreprise individuelle depuis 7 ans sur un secteur trés concurrenciel et donc évidemment des objectifs et tout le tralala…
      Quand à la télévision, cette arme de distraction massive, je n’en suis pas consommateur !
      En espérant avoir répondu aux questions que tu te poses, mais à mon avis ce ne sont pas les bonnes car le débat n’est pas là !!
      Il s’agit d’uniformité culturel et de standardisation culinaire.
      Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité