Actualité générale.Actualités

TAUROMACHIE Manuel Valls parle d’une « culture qu’il faut préserver »

Manuel Valls, le nouveau Premier ministre. Photo DR/
Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur, ne veut pas qu'on touche à la tauromachie. Photo DR/

Le Conseil Constitutionnel ouvrira ce mardi dès 15 heures (à deux jours du lancement de la Feria des Vendanges à Nîmes) le dossier de l’abolition de la tauromachie en France proposé par le Comité radicalement anticorrida (le CRAC qui a une antenne à Alès présidée par Jean-Pierre Garrigues). La séance se concentrera sur l’examen de certaines dispositions de l’article 521-1 du Code pénal, qui prévoient des dérogations à la répression des actes de cruauté commis contre les animaux. « Peut-être la fin prochaine des corridas sur tout le territoire national ? Cela réglerait le problème définitivement » s’enthousiasme le CRAC.

Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls , d’origine espagnole n’a pas manqué d’exprimer son opinion à ce sujet face à Jean-Jacques Bourdin BFMTV-RMC : « C’est quelque chose que j’aime, ça fait partie de la culture de ma famille […] C’est une culture qu’il faut aussi préserver » a-t-il précisé avant d’ajouter : « Dans un pays en crise, avec des Français qui doutent de leur identité, tout ne peut pas se ressembler. On a besoin de ces racines, ne les arrachons pas. »

Affaire à suivre…

S.Ma

 


 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité