Actualité générale.Actualités

GARD Une convention pour faciliter l’insertion professionnelle des personnes handicapées

Photo DR/

Une convention entre l’État (via le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique (FIPHFP) et le Conseil Général du Gard a été signée hier, soit mardi 13 novembre.

Signature de la convention pour faciliter l'insertion professionnelle des personnes handicapées. Photo DR/

Ce nouveau dispositif permet au Conseil général de disposer d’un million d’euros, sur les 3 années à venir, pour faciliter la prise en charge et la qualité d’accueil des personnes en situation de handicap travaillant (ou le souhaitant) au sein de notre collectivité.

«En tant qu’institution, le Conseil général est passé de 1,75% en 2008 à 4,4% des effectifs équivalent temps plein d’emplois réservés, en 2011. Je souhaite atteindre les 6% sur l’effectif global, d’ici 2014. Nous soutiendrons aussi les actions extérieurs qui incitent les chefs d’entreprises à embaucher des personnes en situation de handicap, précise Damien Alary, président du Département. En signant cette convention, nous nous engageons aussi à prévenir et à traiter les situations dans lesquelles un handicap avéré ou une maladie entraine une inaptitude partielle ou totale sur un emploi."

 

D’ici 2015, la collectivité s’engage à recruter 5 personnes concernées par an, à maintenir 14 agents dans l’emploi par an. Pour cela, elle a décidé de mettre en place des actions dans le but de :  Favoriser l’insertion des personnes en situation de handicap, améliorer l’environnement de travail, développer des actions de prévention, s’engager dans des actions de communication, information et formation et renforcer son partenariat avec ses partenaires extérieurs.

Un budget d’1 M€ pour une mise en œuvre efficace :

. 89,6 % de ce budget seront alloués à des aides techniques et humaines (906 554 €)

. 3,9 % à des actions spécifiques d’accès à l’emploi notamment à travers l’apprentissage (39 247 €)

. 5 % à des actions de sensibilisation et de formation des acteurs (50 300 €)

. 1,5 % à l’évaluation du dispositif  (15 000€)

Le Conseil général a créé une mission diversité-handicap, garante de la mise en œuvre de ce plan d'actions et du suivi du conventionnement (information et accompagnement des agents aux côtés de la médecine professionnelle, des assistants sociaux, des conseillers de prévention et des chargés emploi et compétences).

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité