Faits DiversFaits divers.

MARTIGNARGUES : Un vigneron décède lors d’une battue au sanglier

Photo DR

Hier, il était près de 17 heures, quand un dramatique accident de chasse a viré au drame dans la commune de Saint-Césaire-de-Gauzignan. La société de chasse de Martignargues effectuait une battue au sanglier quand l'un des chasseurs a tiré en direction d'un vigneron, occupé à tailler sa vigne. Selon les premiers éléments, la balle à sanglier serait venue se loger dans le ventre de la victime. Pris en charge sur place par les pompiers d'Alès puis héliporté vers l'hôpital Carémeau de Nîmes, le vigneron a succombé à ses blessures. Une enquête judiciaire a été ouverte pour déterminer dans quelles circonstances cet accident s'est produit.

TD

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “MARTIGNARGUES : Un vigneron décède lors d’une battue au sanglier”

  1. Accident faut voir ….
    On ne peut plus se balader ou travailler dans nos vignes tranquillement sans qu’un de ces cowboys nous tire dessus .Je dis cowboys car ces personnes ,ici dans le Gard, sont spécialement agressifs dès qu’ils sont avec leur fusils ou avec leurs 4×4 dans les chemins ( pourtant interdits aux véhicules ) . Nombres de touristes ne veulent plus revenir dans notre belle région car ils ont eu maille à partir avec ces cowboys .
    Du moment qu’ils mettent une pancarte  » battue en cours  » tout est permis pour eux !!!.Quand on sait qu’une balle de ce calibre peut tuer une personne à + de 2 kilomètres , je peux vous dire qu’on hésite à se balader le dimanche .
    Et D’ailleurs monsieur le préfet pourquoi y a t ‘il encore le droit de cha 4AILLEURS

  2. hé le webmaster , vous pourriez me laisser finir ma phrase :

    D’ailleurs monsieur le préfet pourquoi y a t ‘il encore le droit de chasser le dimanche , vous attendez combien de morts pour prendre des mesures ?

    condoléances à la famille du défunt .

  3. Tant que la nature sera confiée a l’ONCFS chapeautée par la chasse et tant que la chasse sera soutenue par des politicards véreux (pléonasme) le cirque continuera. Et ce n’est pas un dimanche sans chasse qu’il faut demander, c’est l’abolition pure et simple, les espèces dites à problèmes (sanglier en tête) étant confiées à des brigades spéciales.
    Un point c’est tout. Et bras d’honneur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité