A la une

NÎMES Un PIMMS pour redonner du peps à Pissevin !

Entouré des élus de la Ville et du Département, le Préfet a participé à l'inauguration du PIMMS Pissevin ce vendredi 30 novembre. Photo DR/S.Ma

L'événement vient tout juste d'avoir lieu du côté de Nîmes-Ouest, au cœur du quartier de Pissevin. Les élus de la Ville, de l'Agglomération, du Département accompagnés du Préfet du Gard, Hugues Bousiges ont procédé à l'inauguration du Point Information Médiation Multi Services (PIMMS) situé 2, place Roger Bastide.

Ce nouveau lieu de rendez-vous initié par l'association PIMMS - présidée localement par Julien Plantier et financée par de nombreux partenaires publics et privés* - a pour but d'améliorer les condition de vie des habitants des quartiers de Nîmes et notamment Valdegour et Pissevin, en se basant sur trois axes : l'accompagnement à l'emploi, la médiation sociale et la relation entreprises.

Ainsi, cinq salariés volontaires "bientôt plus" précise Julien Plantier, accueillent une quinzaine de personnes par jour, pour les aider d'une part à trouver du travail (aide à la rédaction de CV, de lettre de motivation, à la recherche d'emploi etc). "L'histoire de Pissevin est douloureuse car le quartier s'appauvrit au quotidien. Il compte 2 300 demandeurs d'emploi dont 19% ont moins de 25 ans et 14% plus de 50 ans" explique Bernard Auzon-Cape, conseiller général délégué à la politique de la ville, n'hésitant pas à pointer du doigt la discrimination dont sont victimes les habitants de Pissevin. D'autre part, les salariés du PIMMS offrent aussi un service d'aide aux démarches administratives. "Ce PIMMS est un symbole fort dans un quartier qui réunit certains problèmes mais aussi beaucoup d'espoir. Contrairement à ce que je peux entendre partout, nous n'oublions pas ce quartier" lance Jean-Paul Fournier, sénateur-maire de Nîmes et président de Nîmes Métropole, qui veut pour preuve le nouveau groupe scolaire Henri Wallon ou encore ce projet d'inscrire Pissevin dans le programme de rénovation urbaine : l'ANRU 2.

Le préfet du Gard a quant à lui tenu à lancer un appel pour que tous les partenaires restent unis dans ce projet très significatif pour le quartier. "Nous ne réussirons qu'ensemble et réussir, cela veut dire qu'il faut une présence constante et un dialogue en continu dans le quartier."

*Les partenaires publics : L'Union Européenne, l'Etat, le Conseil général du Gard, Nîmes Métropole, la Ville de Nîmes. Les partenaires privés qui ont signé une convention : EDF, ERDF, GDF Suez, La Poste, la Saur, la SNCF, Tango et la Caisse d'Epargne.

S.Ma

 

1 commentaire sur “NÎMES Un PIMMS pour redonner du peps à Pissevin !”

  1. Un des principaux acteurs n’a pas été cité.Tout le travail vient de lui et de son équipe que je tiens à remercier.Ils se reconnaîtront….un ancien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité