A la uneActualité générale.Actualités

INSOLITE Musiciens professionnels cherchent particuliers pour jouer dans leur salon !

Michel Bonno alias M Bonno organise des concerts dans les salons des particuliers. Photo DR/S.Ma

La vie d'artiste n'est pas toujours évidente, surtout lorsqu'on n'est pas à l'affiche des plus grandes salles de concert. Il faut alors se creuser les méninges, trouver La bonne idée pour se faire remarquer. Michel Bonno alias M Bonno est l'exemple type de ces spécimens entreprenants et pleins de bonnes initiatives.

Un spécimen d'abord par son art. Parce qu'il n'est pas qu'un chanteur-auteur-compositeur. L'Alésien, 45 printemps passés, est un homme-orchestre. À la manière de Boby McFerrin (l'interprète du très célèbre Don't worry be happy entre autres), il pose ses vocalises sur une bande en imitant à la perfection ses instruments fétiches comme la basse par exemple. Des imitations rendues possibles grâce à l'utilisation de deux machines : un looper et un pédalier. Une fois la rythmique et la mélodie trouvées, l'artiste formé à l'école de Jazz de Montpellier, le Jam et détenteur de cinq prix de la SACEM, compose sa prose.

"Dans la région, on a une drôle de façon d'écouter la musique"

Un spécimen aussi parce que M Bonno veut faire bouger le monde de la musique. "Dans la région, on a une drôle façon d'écouter la musique. Concert rime souvent avec alcool et finalement, la musique n'est réduite qu'à un bruit de fond." Un concept inimaginable pour l'homme qui après avoir vécu cinq ans à Paris, quitté son job de webmaster et s'être installé dans le sud de la France, s'est lancé un défi : Faire que le public soit attentif à la créativité musicale. Et pour ce faire, M Bonno a pensé à des concerts en toute intimité, dans le salon des particuliers. Ainsi, après avoir sillonné les routes de la région à bord de son camion scène nommé "Musique à la Une" en 2010 et avoir réalisé une tournée dans les fermes de l'Isère, l'énergumène a donc entamé l'année 2012 avec ce tout nouveau concept "J'irai chanter chez vous", qui commence à trouver son public en Languedoc-Roussillon. "L'idée, c'est de donner des concerts chez des gens, dans des appartements ou d'autres lieux atypiques comme des pépinières, des maisons d'hôtes, pour défendre la création et leur faire découvrir des artistes." Car le chanteur-auteur-compositeur, a son petit réseau, il partage ces petites scènes avec d'autres chanteurs, des découvertes, des connaissances etc. "C'est l'occasion pour eux de se tester car ce n'est pas évident de capter l'attention du public, de le saisir et surtout de s'adapter au lieu mais aussi aux personnes." Notamment lorsque l'on fait face à des spectateurs indisciplinés qui font abstraction de l'artiste préférant vociférer devant un match de rugby. M Bonno en a fait l'amère expérience. "Ce n'est pas toujours agréable, mais en même temps, c'est un moyen très intéressant d'apprendre sur la nature humaine" s'amuse-t-il.

Concrètement, comment ça marche ? "Il suffit de me contacter et de fixer une date. Si c'est un concert basé sur la création, la participation financière est libre. Si c'est une animation (avec des reprises de chansons), il y a un fixe de 220€." Et ensuite, c'est parti pour un concert en toute intimité. Elle n'est pas originale, cette idée, hein ? En tous cas, elle a séduit le Grand Alès -- qui a découvert le concept via son concours Alès Audace --, à tel point que l'artiste a été programmé pour quatre concerts à la médiathèque d'Alès. Et M Bonno n'est pas peu fier : "Le concept fonctionne plutôt bien. En 2012, on a compté une quinzaine de dates." Voilà une affaire qui semble être réglée comme du papier à musique... Et des projets il y en a encore beaucoup à venir dont un spectacle du rue très innovant où l'artiste associera les objets de l'environnement et le public dans la création de compositions musicales, mais ça c'est une toute autre histoire, que nous ne manquerons pas de vous conter.

Pour plus de renseignements, contactez M Bonno : 06 19 18 84 10  ou visitez son site : www.musicalalune.com

Stéphanie MARIN

stephanie.marin@objectifgard.com

 

 

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité