Actualité générale.ActualitésSantéSociété

LANGUEDOC-ROUSSILLON Le Projet régional de santé est adopté !

Martine Aoustin, directeur général de l'Agence régionale de santé du Languedoc-Roussillon. Photo DR/Objectifgard.com
Martine Aoustin, directeur général de l'Agence régionale de santé du Languedoc-Roussillon. Photo DR/Objectifgard.com

Le Dr Martine Aoustin, Directeur Général de l’ARS (Agence Régionale de Santé) du Languedoc-Roussillon, a signé le 7 décembre 2012 les arrêtés relatifs aux programmes de santé, adoptant ainsi dans sa totalité le Projet régional de santé. Les arrêtés ont été publiés fin 2012.

Après une large concertation qui avait débuté dès septembre 2010 par une enquête auprès des 1 545 maires de la région et sur la base d’un diagnostic régional, le plan stratégique régional de santé, les trois schémas relatifs à la prévention, à l’organisation des soins et à l’organisation médico-sociale, puis les programmes relatifs à la dépendance, à la télémédecine, à l’accès aux soins des plus démunis, à la gestion du risque ont été adoptés au cours de l’année écoulée.

Le Projet régional de santé (PRS) met l’accent sur trois grandes exigences qui doivent guider l’action de l’ARS : l’accessibilité sur l’ensemble des champs de la santé, la qualité et la sécurité des soins, l’évitabilité et l’efficience. Il s’agit notamment de développer la prévention, de permettre l’accès de tous à des soins de qualité, d’améliorer la réponse aux soins de premier recours, d’améliorer les parcours de santé prioritairement dans les cinq domaines que sont les maladies chroniques, la prise en charge des personnes âgées, la santé mentale des adolescents, l’accident vasculaire cérébral et les addictions.

C’est par une animation territoriale privilégiée - faisant converger les politiques publiques aboutissant lorsque nécessaire à des contrats comme par exemple les Contrats locaux de santé - que seront réalisés les objectifs de maillage, de développement de structures en réponse aux besoins, de coordination des professionnels, mais surtout d’amélioration des organisations sur chaque territoire, quelles que soient leurs caractéristiques (ruraux, urbains) ou leurs spécificités (densité de population, précarité..). D’ores et déjà ces actions sont en œuvre ; elles se poursuivront et s’amplifieront en 2013.

Communiqué de presse

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité