ActualitésEconomieEconomie.Polémique.PolitiquePolitique.

NÎMES : La CGT dénonce les méthodes du Medef sur la sécurisation de l’emploi

Freddy Bauducco, secrétaire départemental de la CGT

Ce jeudi ainsi que demain vendredi, les principaux syndicats français se mettent autour de la table en vue de réunions de la dernière chance qui permettraient de trouver un accord dans les négociations demandées par le gouvernement sur la sécurisation de l’emploi.

A Nîmes, ce jeudi après-midi, quinze membres de la CGT se sont retrouvés devant le siège du Medef sur le boulevard Talabot. Réunis autour de Freddy Bauducco, secrétaire départemental de la CGT, les membres tenaient à exprimer leur mécontentement à travers une lettre lue par le secrétaire local : « Depuis trois mois, commence-t-il, des négociations sont ouvertes pour sécuriser l’emploi ». Très vite, on comprend que les membres de la CGT reprochent à ceux du Medef de profiter de la situation pour changer quelques règles : « Le Medef veut licencier plus vite, plus facilement et moins cher ».

L’une des principales craintes des syndiqués tourne autour du contrat de projet. « Avec le contrat de projet, l’employeur pourrait vous employer demain en "CDI de projet" qui n’a de CDI que le nom puisque vous pourriez être licencié dès la fin de la tâche confiée. Comment construire des projets d’avenir, obtenir un logement (…) face à une telle incertitude ? », interroge Freddy Bauducco. Alors, l’homme fait des propositions : « il faut une meilleure répartition des richesses en investissant davantage dans le travail et non le capital. Il faut des garanties nouvelles pour les salariés, des emplois stables et bien rémunérés. Il faut des droits nouveaux d’interventions sur la stratégie des entreprises ». On saura demain si les syndicats et le patronat parviennent à trouver un terrain d’entente. Dans le cas contraire, ce sera le gouvernement qui jouera le rôle d'arbitre et de décideur final.

TD

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité