Actualité générale.Actualités

NOUVELLE ÉTAPE Le Pays Cévennes place le SCOT au cœur d’une concertation publique

Photo DR/S.Ma
Photo DR/S.Ma

2007, le Pays Cévennes se lançait dans l'élaboration concertée du schéma de cohérence territoriale (SCOT) insufflé par la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains (SRU) du 13 décembre 2 000. Ce SCOT Pays Cévennes -- qui regroupe 121 communes sur trois départements (Gard, Lozère et Ardèche) depuis la validation du schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) -- a pour objectif de favoriser la cohérence de l'ensemble des politiques publiques en matière d'urbanisme, d'habitat, de déplacements, d'équipements commerciaux, de préservation et de mise en valeur de l'environnement et du cadre de vie.

"Le Pays Cévennes est en pleine mutation, a lancé le président du syndicat mixte, Max Roustan, entouré de Stéphane Saint-Pierre, directeur du cabinet de conseil en développement territorial, Nicaya Conseil, de Daniel Pialet, maire de Saint-Ambroix, de Jany Sans, présidente de Vivre en Cévennes. Il faut savoir que chaque commune du Pays Cévennes compte environ 1,3% de population en plus chaque année. D'ici 2030, nous aurons 50 000 habitants en plus sur notre secteur (actuellement 150 000 habitants). Il va falloir mettre en place un aménagement du territoire cohérent pour pouvoir les accueillir." Les permis de construire vont pleuvoir dans les années à venir, avec tout de même le soucis de préserver les exploitations agricoles. Un sujet très sensible sur les terres cévenoles où les agriculteurs souffrent de la pénurie de l'eau depuis l'entrée en vigueur des directives européennes de 2011. "Il y a vraiment des contractions législatives. Les lois sont parisiennes, elles ont oublié d'être françaises. On nous demande de sauvegarder des terres agricoles, ce que nous nous attachons à faire, mais on ne veut pas leur donner de l'eau. Mais nous trouverons des compromis" s'encourage Max Roustan.

Autre problématique abordée dans l'élaboration du SCOT : L'organisation commerciale sur le territoire. "Les commerces apportent une dynamique certaine à nos communes et chacune doit en profiter par une répartition cohérente des commerces sur la zone. Tous les maires ont été consultés pour qu'ils nous fassent par de leurs envies, de leurs projets afin de les inclure le SCOT."

Après la consultation des maires, c'est au grand public que les présidents des communautés de communes présenteront le projet qui sera soumis à l'approbation dès le mois de novembre 2013. Quatre réunions publiques seront ainsi organisées à Génolhac le 13 février 2013, au Collet-de-Dèze le 19 février puis à Alès et à Allègre-les-Fumades très prochainement. Pour ceux qui seraient intéressés, des plaquettes d'information sont mis à la disposition dans les mairies des 121 communes du Pays Cévennes.

S.Ma

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité