Actualité générale.Actualités

JEAN-PIERRE MORISE Emotion et espoir à Pissevin

Jean-Pierre Morise, le président de l'association Les Mille Couleurs, à jamais gravé dans les mémoires.

L'évènement est à marquer d'une pierre blanche : ce matin, a été inauguré la salle "Jean-Pierre Morise", située au cœur de Pissevin, un quartier où vivent pas moins de 12.000 âmes. Le maire Jean-Paul Fournier et ses adjoints, le préfet du Gard, Hugues Bousiges, la députée Françoise Dumas, ainsi que de nombreuses associations du secteur et leurs adhérents, sont venus assister à cette émouvante manifestation pour porter un message. Un message d'espoir légué, en partie, par l'ancien responsable associatif.

Salle informatique, aide administrative, soutient scolaire et locaux mis à disposition pour organiser des réunions… Pour un coût d'environ 300.000 euros, l'Etat et la mairie ont mis la main à la poche pour rénover le lieu, capable d'accueillir les 600 familles qui composent Les Mille Couleurs.

"Dans ce quartier en souffrance où beaucoup reste à faire", estime le préfet du Gard, "notre but est de créer du lien social et de l'espoir'", explique, Jean Zaragozi, actuel président des Mille Couleurs, qui tient aussi à rappeler l'engagement de Kader Ainine, qui fonda la structure en 1995.

Associations, les "artères" de la République

"Jean-Pierre Morise, mon mari était un homme convaincu et sincère", déclare, en préambule dans son discours, sa femme, qui explique que son "engagement républicain", avait pour objectif : "de s'adresser à l'Homme dans son universalité".

Le discours de la veuve aura valu des applaudissements appuyés d'Hugues Bousiges, qui, après l'allocution du maire de Nîmes, a souhaité "déroger au protocole", pour prendre la parole afin de "saluer le missionnaire moderne" qu'était  Jean-Pierre Morise. Et de rappeler, dans ce contexte de crises, le rôle vitale des associations, "ces veines et artères" qui font circuler le "sang de la république", en aidant les citoyens. "Que serait notre pays si il n'y avait pas vos actions ?", lance le préfet du Gard.

Aujourd'hui le nom de Jean-Pierre Morise vit l'expérience de "l'éternité", en raisonnant dans toutes les bouches qui se rendront dans cette maison de quartier…

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité