A la uneActualité générale.ActualitésPolitiquePolitique.

GARD : Le Parti de Mélenchon jette les bases de l’écosocialisme !

Hier soir, Martine Billard, co-présidente du Parti de gauche s'est lancée dans la présentation de ce qu'elle aimerait être le nouveau concept dominant de la gauche : l'écosocialisme

Les militants gardois du Front de gauche, regroupement du Parti de Gauche, des communistes ou encore de la gauche unitaire, ont répondu présent, hier soir, au café citoyen organisé au Bar le 34, situé sur les allées Gambetta. Organisé par le Parti de gauche, Martine Billard co-présidente du mouvement avec le médiatique Jean-Luc Mélenchon, a jeté les premières bases de "l'écosocialisme".

Sous les regards attentifs et critiques des militants, ainsi que d'autres responsables politiques, à l'image de celui de la secrétaire départementale PCF Martine Gayraud, Martine Billard a évoqué son nouveau projet de société, traduit par le concept de l'écosocialisme. Depuis septembre, le parti a lancé des assises "un peu partout en France" et a déjà "produit 18 thèses", qui ne demandent qu'à être alimentées par les militants…

Rompre avec Marx

"Aujourd'hui notre planète ne peut plus supporter notre système productif", explique la responsable nationale, avant de décliner les conséquences du réchauffement climatique sur "la fonte des glaces", l'augmentation de "4 à 6°" des températures, "la dégradation de la biodiversité"…

"La vision proposée par EELV est insuffisante. Je me souviens d'un tribune de Cécile Duflot, en 2011 dans Le Monde, qui expliquait que son rêve était d'établir une société de services et d'intelligence (…) Mais il faut bien que l'on produise nos chaises, nos vêtements… Par conséquent, il nous faut intégrer les contraintes sociologiques de la planète", explique Martine Billard. Avant d'ajouter : "les industriels préfèrent produire dans des pays d'Asie ou d'Afrique où la main d'oeuvre est moins chère et où surtout les conditions sont moins contraignantes en thermes de normes environnementales (…) Nous ne devons pas l'oublier. L'écosocialisme s'inscrit dans une vision globale du monde".

Pour  la co-présidente la révolution "écologique", ne pourra être portée que par "la révolution populaire", capable de créer les bases d'un nouveau système de production qui doit "rompre avec le productivisme tel qui l'a pu être porté par Marx", à l'époque des révolutions industrielles.

… Mais sortir du capitalisme !

La crise, doit donc être le moteur du changement. Le changement de modèle économique, puisque "le capitalisme cherche à faire le plus de profit en un minimum de temps", rappelle Martine Billard. Et de critiquer franchement "l'obsolescence programmée" qui en irrite plus d'un. "Aujourd'hui, un frigo ne dure que quelques année, alors qu'avant nous pouvions le garder 20 ans ! (…) Je ne parle pas des portables, de moins en moins réparables, que nous devons changer tous les deux ans… Et n'oublions pas tous ces déchets sont stockés en Afrique ou au Bangladesh". 

" Nous n'avons pas besoin d'avoir 15 yaourts de différentes marques. Il nous faut sortir de ce modèle, par la révolution citoyenne", lance Martine Billard. "Les ouvriers, ingénieurs ou techniciens, soumis à la crise et ayant la connaissance de leur outil et territoires proposent des contre-projets. Regardez les Fralib ! Avec leur projet de création de SCOP, ils envisagent de diversifier leurs activités, notamment par l'intronisation de tisanes naturelles issues des plantes des producteurs locaux". 

"Nous devons travailler pour couvrir nos besoins", conclut Martine Billard qui doit à présent convaincre les millions de consommateurs Français et du monde, accrochés à leur Ipad et pendus des heures à leurs Iphone…

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité