OG, trait / trait

TRAIT POUR TRAIT : Condamné, Julien Sanchez veut monter au Front

Jeudi, au tribunal correctionnel de Nîmes, Julien Sanchez a été condamné à une amende de 4 000 euros dont 1 000 euros avec sursis. Les trois ans d'inégibilité demandés par le procureur n'ont pas été retenus par la justice. Se disant "innocent", le conseiller régional du Front National veut être blanchi. Pour cela, il a décidé de faire appel de sa condamnation et envisage, s'il  n'est pas entendu, de se pourvoir en cassation.

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

3 réactions sur “TRAIT POUR TRAIT : Condamné, Julien Sanchez veut monter au Front”

  1. En effet, Julien Sanchez est bien innocent. Il n’a ni tenu les propos ni validé. Autrement dit, selon la justice française on paye des amendes lorsque l’on ne tient pas des propos, mais on a du sursis de prison lorsqu’on commet un délit.
    La démocratie plait aux dirigeants UMPS dans les discours, en revanche elle dérange lorsqu’il faut l’appliquer .

  2. Bravo pour votre vision jamais simpliste de la vie politique ! FN = Facho, on reste donc sur le même matraquage des cerveaux depuis trente ans. Vous devriez au moins rappeler pourquoi il a été condamné, à savoir pour deux commentaires sur sa page facebook postés par d’autres que lui. Je suppose que vous êtes pour la liberté d’expression sur internet… enfin pour tous ceux qui pensent comme vous. Les fachos ne sont pas forcément où l’on croit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité