Actualité générale.ActualitésFaits DiversFaits divers.

NÎMES Des pompiers une nouvelle fois attaqués lors d’une intervention au Clos d’Orville

Photo d'illustration DR/

Mais pourquoi sont-ils aussi méchants avec les sapeurs-pompiers ? La formulation de la question pourrait prêter à sourire sauf que... Sauf que le phénomène prend de l'ampleur. Il n'est pas rare que les pompiers, lors d'une intervention, deviennent la cible de jets de pierre. Trois d'entre eux ont été blessés alors qu'ils allaient secourir des personnes bloquées dans un ascenseur à l'intérieur d'un immeuble de la Place Léonard de Vinci dans le quartier Pissevin à Nîmes. Un bloc de béton de 2kg a atterri sur leur pare-brise faisant, bien évidemment, exploser la vitre. Lire notre article ici.

À peine quelques jours plus tard, ce jeudi 14 mars, rebelote. Alors que deux équipes de sapeurs-pompiers, soit sept personnes, arrivaient dans le quartier Clos d'Orville à Nîmes, répondant à un appel d'urgence, ils ont été pris à partie par un homme visiblement pas content de les voir débarquer. Encore une fois les pierres ont fusé, ainsi que quelques insultes. Fort heureusement, les pompiers ont gardé leur sang-froid et ce même lorsqu'un attroupement a commencé à se former autour d'eux. Ce n'est qu'une fois que les sirènes des policiers se sont faites entendre que la foule s'est dispersée. Aucun blessé n'est à déplorer.

En marge de ces deux affaires qui en cachent de bien plus nombreuses on s'en doute, la question qu'il faut se poser c'est : Que se passera-t-il le jour où un pompier répondra à ces violences physiques ou verbales ? À bon entendeur...

S.Ma

Etiquette

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES Des pompiers une nouvelle fois attaqués lors d’une intervention au Clos d’Orville”

  1. Quelle honte, d’une part pour l’acte lâche envers des hommes au service des autres et d’autre part pour ce qu’est devenu ce quartier si calme il y a une quinzaine d’années. A l’époque j’y habitais et les locataires se respectaient et faisaient respecter certaines règles élémentaires de vie. La population a bien changé et ce n’est qu’un exemple de la dérive de notre société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité