A la une

ALÈS Une bouffée de vie à l’hôpital grâce à ces bénévoles…

Toutes les semaines, les vingt bénévoles de la VMEH d'Alès rendent visites aux patients de l'hôpital pour leur proposer un livre ou un échange de paroles. Photo DR/S.Ma

"Amener de la vie dans un hôpital, ça a toujours un sens." Claude, bientôt 80 ans et son époux Elisée, 82 ans, n'ont pas boudé la visite de Raymonde Mazet, présidente départementale de la VMEH (Visite des Malades en Établissements Hospitaliers) du Gard et responsable de la section d'Alès. Une fois par semaine, le mardi de 14 heures à 16 heures, elle et ses 20 bénévoles alésiens déambulent dans les couloirs du CH Alès-Cévennes frappant aux portes de ceux qui, peut-être, voudraient bien échanger quelques paroles avec eux. Le temps d'oublier un peu la maladie, de sortir de la solitude parce que parfois les proches n'habitent pas tout près, de partager un moment de vie, une réflexion ou ne serait-ce qu'un sourire. Claude et Elisée, qui ont quitté leur maison à Saint-Privat-des-Vieux le temps d'un court séjour à l'hôpital, ont été eux très bavards. De leur jeunesse à La Grand-Combe, "ville minière par excellence, mais ville misérable en ce temps-là", à la société actuelle "pervertie par l'argent, car à trop l'adorer on finit par se détruire", en passant par le Mariage pour tous... Comme une boule de laine, il a juste suffi de tirer le bout de fil.

Depuis 33 ans maintenant l'hôpital d'Alès et la VMEH travaillent ensemble pour que ces moments-là existent. "Avant d'aller frapper à une porte, on s'informe auprès du personnel soignant, pour savoir quels patients sont en capacité de nous recevoir. Et puis après tout se joue dans le regard. On voit si la personne est fatiguée, si elle n'a pas envie de parler. On ne les force jamais. Mais lorsque le dialogue s'instaure entre le patient et nous, il se passe souvent quelque chose d'extraordinaire parce que c'est un dialogue vrai, tous les faux-semblants sont levés" raconte Raymonde Mazet en se souvenant de ses rencontres faites sur un lit d'hôpital. Il y a eu cet ancien mannequin de chez Coco Chanel, ce couple de trapézistes âgé de 80 ans qui avaient voyagé à travers le monde, et cette dame partie trop tôt alors qu'elle attendait avec impatience la visite de sa petite-fille.

Le marché costumé 1900 à Alès

Cette action-là, comme toutes les actions de la VMEH d'Alès à l'hôpital mais aussi dans six maisons de retraite autour de la commune, ne sont pas connues du grand public. C'est pour cela qu'il y a quatre ans, Raymonde Mazet a eu l'idée de créer ce fameux marché artisanal 1900 à l'occasion de la Journée nationale VMEH au mois de juin. "La VMEH est née en 1634. Pourtant qui peut dire ce que c'est ?" Très vite, les médias se sont emparés de l'événement séduits par sa petite touche d'originalité : Tous les exposants sont costumés à la mode 1900. "Et cette année, le public pourra lui aussi louer son costume à Laurence Magnelli (25€ pour les adultes /15€ pour les enfants). Une partie de ses bénéfices seront reversés aux sections Alès, Saint-Ambroix et Uzès VMEH." Redistribué aux trois sections, cet argent leur permettra de financer des actions telles que des goûters ou bien par exemple pour la section d'Alès d'alimenter en livres et revues la bibliothèque installée au CH Alès-Cévennes.

Et parce que depuis deux ans, la pluie s'invite à l'événement, cette quatrième édition du marché costumé 1900 s'installera sous le parking couvert de l'avenue Carnot à Alès. Et toc, plus rien ne pourra gâcher cette fête rythmée par de nombreuses animations : démonstration de French-cancan, concours d'élégance de voitures anciennes, jeux d'époque, groupe folklorique, petits métiers oubliés d'antan, défilé costumé etc.

Le dimanche 9 juin, toute la journée, sur le parking couvert de l'avenue Carnot à Alès.

Stéphanie MARIN

stephanie.marin@objectifgard.com

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité