Actualité générale.Actualités

INSOLITE Des légumes à partager plantés un peu partout dans les villes et les villages

A St Jean de Valériscle, les enfants entretiennent déjà une parcelle pour tous à côté de l'école. Photo DR

Le samedi 4 mai, le mouvement des Colibris initié par Pierre Rabhi et les Incroyables Comestibles  donnent rendez-vous à la population pour un grand événement citoyen.

À cette occasion, ils proposent de réintroduire la nature sur nos territoires, en plantant de la nourriture à partager un peu partout ! "Changer l’agriculture, c’est changer notre mode de consommation ; c’est aussi changer notre mode de production. A notre propre échelle, chacun peut être acteur de ce changement fondamental". C’est ce que proposent les Incroyables Comestibles, concept citoyen et solidaire qui se propage actuellement partout dans le monde.

Le samedi 4 mai, des rendez-vous sont organisés un peu partout en France avec la consigne : "Préparez vos bacs, vos pelles et vos semences potagères, les rues voisines n’attendent plus que vous pour replanter et recultiver les espaces verts fertiles trop longtemps abandonnés !" Au programme : À 10h, on se retrouve sur une place centrale de sa ville ou de son village. Sans oublier tout le matériel nécessaire ! Bacs, pots, terre, graines, plants, appareils photo ! On partage ensuite un pique-nique. À 14h, on plante, on se prend en photo, on chante, on tracte, on informe les citoyens sur l’intention de la journée et on les invite à se joindre à l’opération : "Plantons ce que nous mangeons, on le fait !" . Pour l'instant dans le Gard un premier rendez-vous officiel à été fixé à Uzès à 12 h00 (au panneau Uzès sur la route d'Alès D981 en venant d'Alès et de Montaren) pour la photo, suivi d'un pique-nique dans la vallée de l'Eure avec un partage sur les plantations à venir. D'autres rendez-vous spontanés rejoindront sans doute le programme de la manifestation nationale.

On se souvient en effet que le village de Saint Jean de Valériscle situé au nord d'Alès avait été l'un des touts premiers au printemps dernier à importer en en France cette idée nouvelle venue de Todmorden en Angleterre. Une expérience qui avait placé ce village de 700 habitants sous les feux des projecteurs avec des reportages et des photos dans  la presse nationale (Aujourd'hui en France, Le Monde...) ainsi qu'un passage au JT de 13h00 sur France 2, suivi d'autres interventions. L'expérience se poursuit dans le village où quelques habitant cultivent déjà des bacs pour tous devant leurs maisons et où les enfants de l'école entretiennent aujourd'hui leur propre parcelle à côté de l'école et dont il partagent la récolte avec tous les habitants.

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité