Actualité générale.Actualités

BEAUVOISIN. Inauguration de la « Résidence de la Petite Camargue » et de ses petites malfaçons…

D.R/C.M

 

D.R/C.M
D.R/C.M
D.R/C.M
D.R/C.M

C'est sous un soleil de plomb que Jean Denat, vice-président du conseil général, Bernard Chassang, maire de Beauvoisin, Reine Bouvier, présidente de la communauté de communes Petite Camargue et de Jean-Olivier Arnaud, directeur du CHU de Nîmes ont inauguré cet après-midi la maison de retraite publique (EHPAD : Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes), "Résidence de la petite Camargue" à Beauvoisin.

Avec une capacité de 57 lits d'hébergement permanent dont 12 en unité protégée, 3 en hébergement temporaire et 6 places d'accueil de jour Alzheimer, la "Résidence de la Petite Camargue*" répond à ce besoin grandissant de la prise en charge des personnes âgées, toujours plus nombreuses, dans le Gard. "Selon l'Insee, notre département comptera 272.000 personnes âgées de plus de 60 ans en 2030 dont 25.000 dépendantes", précise Reine Bouvier.

Coût de l'opération : 8,6 millions d'euros (7,8 millions étant supporté par la Communauté de communes et1,3 millions par le conseil général). Situé sur l'ancien stade de la commune, le maitre d'ouvrage Segard a débuté les travaux de l'établissement au printemps 2010 pour les achever le 1er octobre 2012. "Ce sont de beaux locaux", lance fièrement Jean Denat qui déplore "les petites malfaçons au niveau de l'assainissement (…) Il faut que les entreprises continuent leur travail" afin que nos anciens puissent finir leurs vieux jours dans les meilleurs conditions. "Devenir plus vieux c'est sûr, mais vieillir en bon état cela l'est beaucoup moins", conclut le maire de Beauvoisin.

*Le tarif opposable proposé en année pleine s'élève à 63,13 euros par jour

D.R/C.M
D.R/C.M

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité