A la uneActualité générale.ActualitésEcologie.EconomieFaits DiversFaits divers.Justice.PolitiquePolitique.Santé.Société

ÉTÉ 2013 : Fêtes votives, agressions, délinquance routière, fraudes… Pas de vacances pour l’Etat !

Le préfet du Gard Hugues Bousiges. TD
Le préfet du Gard Hugues Bousiges. TD

Le Préfet du Gard Hugues Bousiges prévient d’emblée : « Nous sommes réunis pour vous annoncer que l’Etat ne prend pas de vacances ». Si les touristes ou les gardois espéraient un éventuel assouplissement des contrôles de police ou de gendarmerie pendant l’été, il faudra repasser. « On a une détermination forte à ne pas relâcher notre attention pendant cette période qui présente des risques », poursuit le Préfet entouré des représentants de tous les services (police, gendarmerie, pompiers, fraude, cohésion sociale, santé). Pendant plus d’une heure, Hugues Bousiges et ses interlocuteurs vont balayer différents domaines classés ici par thème.

Sécurité publique

Durant l’été, la sécurité va être renforcée sur tous les plans : dispositif contre les cambriolages, poursuite de la lutte contre les stupéfiants, renforcement de la sécurité sur les aires d’autoroute et pendant les fêtes votives. A côté du Préfet, Gil Andreau, Directeur Départemental de la Sécurité Publique, fait savoir que les opérations quotidiennes de sécurisation dans les villes sont maintenues et que les opérations de lutte contre la délinquance vont se poursuivre pendant tout l’été. Le Colonel Poty, qui dirige le Groupement du Gard, évoque l’arrivée de réservistes pendant cette période : « On va avoir un renfort de 72 gendarmes mobiles sur les zones saisonnières comme Anduze, Uzès, le Pont-du-Gard ou le Grau-du-Roi. En ce moment, nous avons deux fois plus de patrouilles que d’habitude. Ca se ressent : on enregistre une baisse des vols à la roulotte et le temps pour se rendre sur une intervention est passé de 22 à 13 minutes ».

Fêtes votives

Avec 247 fêtes en 60 jours, les fêtes votives sont un lieu de fête incontournable de notre département. Seulement, l’alcool aidant, elles tournent parfois au drame comme samedi dernier à Rodilhan où un jeune homme de 18 ans a été poignardé. Il est aujourd’hui sain et sauf. Le Colonel Poty revient sur cette soirée et défend ses services qui ont été pointés du doigt dans cette affaire : « On ne peut pas être partout. C’est comme ça. Ce même week-end, il y avait des menaces sur la fête votive de Poulx. Et puis, à Rodilhan, avec 15 ou 20 gendarmes autour, ça n’aurait peut-être rien changé. Tout s’est passé tellement vite. De l’aveu même de la victime, elle pensait avoir reçu un coup de pied ». Pour les autres fêtes votives à venir, les gendarmes classeront les fêtes en fonction des risques et adapteront leurs effectifs en conséquence.

Sécurité routière

 « Depuis le début de l’année, on est à 16 morts dans le département contre 30 l’an dernier à la même période. C’est un combat inlassable et on ne veut pas que les personnes en vacances soient endeuillées », souligne Hugues Bousiges. Pour que les drames soient évités sur les 10 000 kms de route que compte notre département, les contrôles en cascade vont se multiplier. Ainsi, il ne sera pas impossible de voir les gendarmes effectuer des contrôles radars à deux voire même trois endroits à quelques centaines de mètres de distance. Ainsi, la peur du gendarme est continue. Autrement dit, aucune pitié pour les chauffards.

Tous les services de l'Etat se mobilisent
Tous les services de l'Etat se mobilisent

Feu de forêt

Durant l’été, les effectifs chez les pompiers vont passer de 200 à 270 pompiers journaliers. La surveillance va être renforcée et un avion de reconnaissance patrouillera dans le ciel pour prévenir du moindre risque. Des postes avancés d’équipes de quatre pompiers sont répartis à Anduze, Cornillon et Valleraugue. Quatre canadairs, deux trackers et un dash appuieront les équipes au sol.

Autres secteurs : restauration, emploi, personnes âgées…

L’ARS – Agence Régionale de la Santé – est elle aussi très vigilante pendant l’été notamment sur la continuité des soins auprès des personnes âgées ou handicapées. 10 000 personnes seront suivies plus attentivement et les gardes médicales seront doublées sur certains secteurs.

La Direction Départementale de la Cohésion Sociale entend mettre l’accent sur l’accueil des mineurs, sur la sécurité des enfants et le respect des réglementations. Les activités physiques et sportives (activités équestres, karting, piscine…) seront également surveillées.

La Direction Départementale de la Protection des Populations du Gard agira, avec une dizaine d’agents, sur la sécurité des produits dans le secteur de la restauration.

Enfin la Direction du Travail vérifiera les contrats des saisonniers que ce soit dans les secteurs de la restauration, agricole ou du spectacle vivant.

« Nous avons un dispositif en râteau », conclut le Préfet. Rien n’a été oublié pour que les gardois passent des vacances en toute sécurité et que les touristes gardent un bon souvenir de notre département. Quant aux délinquants en tout genre, ils sont prévenus : l’Etat ne prend pas de vacances. Même pas de RTT.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité