A la uneActualité générale.ActualitésEconomie

RENTRÉE SCOLAIRE. « Chaque année on s’arrache les cheveux »

D.R/C.M

 

D.R/C.M
D.R/C.M

A Nîmes, les parents frôlent la syncope à la vue du ticket de caisse des courses de la rentrée scolaire. Seule bonne nouvelle pour le porte-monnaie : la revalorisation de 1,2% de l'allocation, versée à partir de demain par la Caf.

D.R/C.M
D.R/C.M

"Chaque année c'est l'enfer, on s'arrache les cheveux", grince Sarah. Un véritable cri du coeur pour cette maman nîmoise qui depuis une bonne heure a le nez plongé dans la liste de fourniture d'Hugo, son fils de 12 ans. Cet après-midi, c'est le grand rush dans le centre commercial Nîmes Etoile. Armés d'un caddie et d'une liste, les parents s'empressent de cocher les diverses fournitures afin que leurs enfants aient tout le nécessaire d'ici le 3 septembre.

"Bien sûr que l'on constate que les prix ont augmenté. Plus particulièrement les prix à l'unité comme les protège-cahiers", poursuit-elle. La Nîmoise essaie alors d'acheter en grosse quantité, mais l'astuce ne marche pas pour tous les produits… "Pour les cahiers, c'est plus difficile. Alors on essaie d'allier le prix avec la qualité".

Allocation. "Les premiers prix ne permettent pas vraiment de faire des économies", lance Laurianne. Maman de trois enfants, cette Vergézoises est rodée aux emplettes de la rentrée. "Avant je prenais le moins coûteux. Le problème c'est qu'on est obligé de racheter en cours d'année et au final, ça nous revient deux fois plus cher". Si "tout augmente sauf les salaires", Laurianne reconnait et salue volontiers la nouvelle revalorisation de 1,2% de l'allocation de rentrée scolaire*. L'année dernière, le président Hollande fraichement élu avait augmenté de 25% la prestation sociale ! Un petit geste qui à peine entré en vigueur est déjà oublié de beaucoup de bénéficiaires...

Sous conditions de ressources des parents, la Caf attribue cette allocation à cinq millions d'enfants scolarisés entre 6 et 18 ans. Yvan, papa d'une petite Emma, 11 ans, est un peu déçu : "avec mon épouse nous dépassons le plafond. Dommage, je vais payer les fournitures plein pot". Et dans cette grande galerie des désirs que sont les grandes surfaces, les enfants sont plus que jamais exigeants.

*Le montant versé par enfant passe cette année à 360,47 euros pour les 6-10 ans, 380,36 euros pour les 11-14 ans, et 393,54  euros pour les 15-18 ans. Pour bénéficier de l’allocation de rentrée scolaire, il faut avoir eu, en 2011, des ressources inférieures à 23 687 euros pour les familles avec un enfant, 29 153 euros pour celles avec deux enfants, 34 619 euros pour trois enfants.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Un commentaire

  1. 360 euros pour les 6/10…pour une ardoise et de la craie, un cahier et QQ crayons de couleurs…
    Là encore il faut tout revoir pour vraiment aider les étudiants qui étudient (études sup) en matière de logements, santé…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité