A la uneActualité générale.Actualités

DANIEL LARRIBE EST LIBRE Les réactions !

otages-aqmi-larribe

 

En déplacement à Bratislava, la capitale de la Slovaquie, le président de la République François Hollande vient d'annoncer la libération des quatre otages français au Niger dont le gardois Daniel Larribe. Ils sont actuellement dans un avion en direction de Niamey, la capitale du Niger. Rappelons que les quatre hommes étaient détenus depuis septembre 2010. Les premiers mots de François Hollande ont été destinés au président du Niger : "je veux exprimer toute ma gratitude au président du Niger qui a réussi à obtenir la libération de nos compatriotes".

Suivez le fil rouge ICI

www.objectifgard.com vous propose de découvrir les différentes réactions de personnalités à l'annonce de la libération :

Jean-Paul Fournier, Sénateur-Maire de Nîmes : "C’est avec joie et soulagement que chacun de nous a appris l’annonce de la libération des Français, détenus par Al-Quaïda au Maghreb islamique (AQMI) depuis plus de trois ans au Niger. La durée de leur captivité, qui a dû être une véritable épreuve et les évolutions du conflit au Mali tout proche nous avaient poussés à envisager, malheureusement, tous les scénarios  même les plus sombres. Aujourd’hui, c’est le plus grand soulagement que nous partageons. Ainsi, je veux transmettre toute ma satisfaction aux quatre otages enfin libérés et tout particulièrement à Daniel LARRIBE, originaire du Gard. Je veux partager avec sa famille, la bonne nouvelle de sa libération et m’associer pleinement à leur bonheur retrouvé. Je souhaite, parallèlement, souligner les nombreuses actions citoyennes, à Nîmes, en France et ailleurs, qui ont permis de soutenir les otages durant leur détention. Notre mobilisation a porté ses fruits. A cette heure, malgré la joie partagée, nous devons, tout de même, garder une pensée pour nos 7 compatriotes, encore otages à travers le monde."

Christian Bourquin, sénateur et président de la Région Languedoc-Roussillon : "C’est avec beaucoup de joie et un immense soulagement que nous avons appris ce mardi en fin d’après-midi la libération des otages français enlevés il y a plus de mille jours à Arlit au Niger. Mes premières pensées vont à Daniel Larribe et à ses proches installés dans le Gard, notamment son épouse Françoise avec qui j’ai été régulièrement en contact. Enfin la délivrance et la fin d’une interminable attente ! Je n’oublie pas pour autant qu’un autre de nos concitoyens reste encore emprisonné au Sahel, Gilbert Rodriguez Léal, originaire de Lozère. Je sais que le gouvernement français poursuit ses efforts et je salue sa réussite et sa détermination sans faille sur ce dossier. La même mobilisation doit être déployée pour obtenir la libération du journaliste gardois Edouard Elias, retenu pour sa part en Syrie depuis juin dernier. Avec l’ensemble des habitants du Languedoc-Roussillon, la Région et ses élus renouvellent toute leur solidarité aux otages encore détenus ainsi qu’à leurs familles."

Didier Béguin, président du comité de coordination de soutien aux otages pour le Languedoc : "C'est une grande joie après trois ans d'attente. J'ai appris la nouvelle en regardant la télévision et j'ai reçu comme un grand coup de poing dans le ventre. Pour l'heure je n'ai pas encore eu Françoise (l'épouse de Daniel Larribe, l'un des quatre otages libérés, Ndlr) et je ne cherche même pas à la joindre, ce n'est pas le moment. Elle doit être avec les familles des autres otages en train de se serrer les coudes" lance Didier Béguin, une certaine émotion dans la voix. "Nous avions prévu une réunion dans les prochains jours pour mettre en place de nouvelles actions. Je pense que cette réunion aura quand même bien lieu mais pour remercier tous ceux qui nous ont été à nos côtés et notamment les collectivités." Rappelons qu'une quarantaine de banderoles ont été déployées en Languedoc (principalement Hérault et Gard) et 130 en France. "Maintenant, il va falloir les décrocher !" sourit le président du comité de coordination de soutien.

Damien Alary, président du conseil général du Gard : "C'est une merveilleuse nouvelle. C'est avec un immense soulagement et une profonde joie que je viens d'apprendre la libération des 4 otages enlevés au Niger dont le Gardois Daniel Larribe. Je veux saluer ici le combat de Françoise Larribe, de ses filles et de leurs proches qui n'ont jamais baissé les bras. Leur  combat dans la souffrance durant 3 ans et la  chaîne de solidarité qui  s'est construite grâce à leur ténacité, leur patience et leur amour ont porté leurs fruits. L’Assemblée départementale gardoise est  fière d'avoir pu manifester son soutien et d'avoir été le relais de ce combat auprès des médias et de la population. Nous avons toujours gardé espoir : l'espoir de la liberté. Avec cette libération, elle a repris ses droits aujourd'hui. Nous devons rester mobilisés car 7 français sont toujours détenus de par le monde dont notre compatriote gardois, le photographe Edouard Elias". 

Françoise Dumas, députée du Gard : "C'est avec émotion que j'ai appris la libération de nos quatre compatriotes otages au Sahel, dont Daniel Larribe originaire de Mialet en Cévennes. J'ai tout d'abord une pensée émue pour ses proches qui, avec courage, ont enduré 4 années d'attente et d'angoisse. J'ai joint Mme Larribe dans la soirée pour lui faire part de mon soulagement suite à cette bonne nouvelle. Je salue aussi la patience et la fermeté du président François Hollande qui ont payés. Cependant je garde une pensée pour nos compatriotes qui demeurent détenus ailleurs dans le monde."

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité