A la uneActualité générale.ActualitésSantéSociété

SANTÉ À Alès les infirmières ont une « tablette » magique pour soigner les enfants

Elisabeth et Christelle lors d'un soin avec la tablette et l'application Ludicalm. Ph DR/RM
Elisabeth et Christelle lors d'un soin avec la tablette et l'application Ludicalm. Ph DR/RM
Elisabeth Guerzou et Christelle Boyer lors d'un soin avec la tablette et l'application Ludicalm en pédiatrie. Ph DR/RM

Le centre hospitalier d'Alès est le premier  établissement à utiliser Ludicalm, une application mobile qui permet de réduire le stress des enfants pendant les soins.

"Christelle Boyer et Elisabeth Guerzou sont aujourd'hui rôdées à cette application qu'elles expérimentent dans le service depuis six mois et pour laquelle elles ont même été recevoir un premier prix au salon de l'infirmière 2013 des mains de Marisol Touraine" explique le Dr Marie-France Durand. "La charte de l'enfant hospitalisé prévoit que nous devons essayer de diminuer la douleur. Il en est de même pour le stress, que ce soit celui des parents ou de l'enfant car nous devons  pouvoir le gérer en parallèle du geste technique à effectuer, ce qui n'est pas toujours évident" explique Christelle Boyer. Or, dans le cas d’un bilan sanguin ou de la pose d’un cathéter, la puéricultrice réalise le geste technique pendant que l’auxiliaire de puériculture tient l’enfant, ce qui est plus ou moins bien accepté par l’enfant et les parents. "Certains parents s'effacent, d'autres surprotègent verbalement l'enfant, d'autres deviennent agressifs. Il faut donc pouvoir mette tout le monde en confiance. D'autant que l'enfant, s'il vit mal le soin, gardera un souvenir négatif pour les soins futurs" explique Elisabeth Guerzou. Effectuer les soins de manière plus sereine pour le trio parents-soignants-enfants est donc primordial en pédiatrie.

Une application mobile

Cela suppose d'abord une grande écoute, puis des explications adaptées pour les parents et pour l'enfant, parfois l'utilisation de produits analgésiques et souvent de nombreuses astuces personnelles tirées de l'expérience du soignant. "C'est là que nous avons découvert l'application Ludicalm mise au point par Sylvie Marie Brunet, consultante en communication et hypnothérapeute" explique Elisabeth Guerzou. Le principe consiste à détourner l'attention de l'enfant avec une application pour smartphone et tablette. L'enfant voit son entourage en virtuel (les parents, les soignants) sur la tablette. Puis on focalise son attention sur le fait que le membre à soigner doit rester immobile à l'aide d'un pictogramme, ce qui permet de faire surgir une image virtuelle (une grenouille interactive) au premier plan. Les enfants, qui sont habitués à cet environnement virtuel,  basculent alors immédiatement dans l’interactivité et l'imaginaire. Et Paf, la grenouille se transforme en cigale. Surprise, le soin est terminé. "C’est magique, j’ai rien senti, c’est déjà fini ?" dit l'enfant. Reste alors la possibilité de prendre une photo de lui ou de ses parents que l'équipe de soignants imprime et joint au diplôme du courage. "La contention de l'enfant devient quasiment inutile dans 90% des cas" explique Christelle Boyer "et dans 80% la réaction la douleur est elle aussi diminuée et ne suscite pas d'agitation".

Les parents impliqués autrement

"À travers l'écran il y a une liberté d'expression amplifiée" ajoute Elisabeth Guerzou, "les parents entrent dans le jeu de la caméra et font des grimaces et envoient des bisous". De plus la tablette est souvent manipulée à trois mains, entre les soignants, l'enfant et les parents établissant un contact supplémentaire. "Pour nous soignants c'est un plaisir de pouvoir réaliser des soins non traumatiques sur un enfant". D'autant que l'utilisation est hyper simple, et que chaque infirmier peut se l'approprier très rapidement. Pour l'instant l'hôpital d'Alès, très réactif sur les nouvelles technologies est le premier à expérimenter ce logiciel que son auteur a également prévu pour des utilisations domestiques. Elle le commercialise déjà sur Internet à moins de 2€ pour en favoriser l'accès pour tous. Entrés dans le virtuel avec l'enfant, les parents de leur côté commentent : "Vous êtes des fées, quel soulagement, c’est de la magie". Des fées avec une "tablette" magique !

 

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Un commentaire

  1. Bel exemple d’application santé utile à tous: soignant, patient et entourage.
    Il est vrai que pour les enfants, les examens médicaux sont souvent synonymes de stress, donc si l’on peut « détourner » leur attention juste le temps de les réaliser, c’est bénéfique pour eux.
    Vincent Marco

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité