A la uneActualité générale.Actualités

ALÈS Le Maire soutient le maire au Pôle mécanique

Max Roustan et Bruno Le Maire. Photo DR/EB
Max Roustan et Bruno Le Maire. Photo DR/EB

Ce jeudi 9 janvier, l'ancien ministre Bruno Le Maire, actuellement député de l'Eure, était en visite sur les terres gardoises. D'abord accueilli ce matin par Jean-Paul Fournier, sénateur-maire de Nîmes, il est ensuite venu rendre visite à Max Roustan, maire d'Alès, sur le Pôle mécanique.

À peine arrivé, Bruno Le Maire est parti immédiatement, en compagnie de Max Roustan, à la découverte de la réalité du terrain du Pôle mécanique à bord d'une PGO. Un tour, deux tours... Puis c'est avec le pilote Romain Dumas qu'il a redécouvert d'une manière un peu plus sportive le circuit, avant de s'essayer au vélo à moteur. "Je ne connaissais pas le Pôle, c'est mon ami Max Roustan qui m'a proposé de venir pour me montrer comment on peut réindustrialiser le pays dans des régions et des départements où l'on a fermé les usines" commente Bruno Lemaire.

Bruno Le Maire essaie le vélo à moteur. Photo DR/EB
Bruno Le Maire essaie le vélo à moteur. Photo DR/EB

L'exemple d'Alès. "Les français ont besoin de savoir que l'on peut réindustrialiser et créer de l'emploi avec de l'imagination, de l'intelligence et de l'ingéniosité (...). Alès peut être cité en exemple avec ce Pôle mécanique et nous avons bien besoin d'exemples comme le vôtre" a glissé Bruno Le Maire à son ami Max Roustan. Ce dernier a profité de l'occasion pour rappeler les dernières réalisations innovantes faites sur le territoire avec notamment l'entreprise Crouzet Motors ou bien le centre de tri mécano-biologique à Salindres, récemment inauguré. "S'il fallait faire remonter quelque chose aujourd'hui, ce sont les freins que l'on nous met" a lancé Max Roustan en faisant référence aux nombreuses procédures allant à l'encontre du projet salindrois.

Photo DR/EB
Photo DR/EB

Un goût de municipales. Bruno Le Maire n'a pas caché "l'admiration" qu'il porte au maire d'Alès. "Il faut un élu visionnaire comme Max Roustan et si au passage je peux donner un coup de pouce, c'est avec plaisir" a t-il affirmé. "Nous avons un défi dans le Gard qui est la montée du Front National. Les élus de l'UMP ont des réalisations à leur actif. J'espère que les électeurs ne se laisseront pas tromper par les belles paroles des uns et des autres, notamment celles du Front National". Selon lui, sur le territoire gardois, "on peut faire confiance à Max Roustan comme on peut faire confiance à Jean-Paul Fournier" a t-il conclu. Tous trois sont d'ailleurs réunis ce soir à Nîmes.

Elodie BOSCHET

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité