Actualité générale.ActualitésPolitiquePolitique.

AIGUES-VIVES. Le tribunal invalide le PLU et condamne le maire à payer 2.400 euros

D.R/
D.R/

Une mauvaise nouvelle à quelques semaines des municipales pour le maire-candidat d'Aigues-Vives… Le tribunal administration a invalidé le 15 janvier le PLU (Plan Local dUrbanisme) de la commune, suite au dépôt d'un recours par trois habitants. Interrogé sur la question, le premier magistrat Jacky Rey ne fait pas de vagues : "qu'est-ce que vous voulez que je vous dises… Je respecte la décision de la justice. Maintenant on travail à un nouveau PLU (…) En ce qui concerne les conséquences, les travaux vont être repoussés d'un mois ou deux".

Outre l'annulation du PLU, le maire est aussi condamné à verser 2.400 euros aux requérants, dont l'un va voir son terrain basculé en zone constructible suite à la décision du tribunal : "au lieu de coûter un euro son terrain coûtera 100 ! Alors, oui je pense qu'il y a des intérêts particuliers derrière ce recours et même politiques". L'homme en question aurait-il certaines velléités municipales ? Oui, selon les partisans du maire.

Reste que pour l'association de Défense des contribuables Aigues-Vivois : "Il est regrettable qu’à cause de l’entêtement d’une municipalité défaillante, les Aigues-Vivois et leurs familles se voient aujourd’hui doublement pénalisés, par l’absence d’un plan valable pour leur cadre de vie et l’accumulation d’une dette inconsidérée". Ambiance...

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

1 commentaire sur “AIGUES-VIVES. Le tribunal invalide le PLU et condamne le maire à payer 2.400 euros”

  1. 1) Un maire qui ose prétendre que l’annulation de la totalité de son plan d’urbanisme (PLU) par la justice n’est imputable qu’à un particulier animé par un intérêt personnel, prend les gens pour des imbéciles et notamment les habitants de la commune, d’autant qu’il y avait 3 requérants. Et au passage insulte la Justice de notre pays.

    2) Que penser d’un maire récidiviste en la matière, (puisqu’il s’était aussi vu retoqué par la Justice son précédent plan d’urbanisme POS), qui « pense » que les recours et condamnations par les tribunaux de ses élucubrations urbanistiques sont seulement inspirées par « des intérêts particuliers et même politiques … » ? Que penser sinon qu’il ferait mieux de lire les jugements qui l’ont condamné. Il y verrait que la somme incroyable de fautes qu’il a commises heurtait autant l’intérêt général que celui de particuliers. Et c’est bien cela qu’a condamné le Tribunal. C’est d’ailleur sur u moyen d’intérêt général que le PLU a été annulé.

    3) Un élu qui nous fait le coup du « complot politique » quand il est condamné deux fois de suite par la justice, pris en flagrant délit d’incompétence à répétition, et qui ne se remet pas en cause, c’est grave. Il se trouve que ce Monsieur est un maire sortant et qu’il se représente. Les électeurs d’Aigues-Vives jugeront.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité