A la uneActualité générale.Actualités

INTERVIEW Karen Lienemann, une miss Alès souriante et détendue

Nature et souriante, Karen Lienemann est fière d'être la nouvelle miss Alès. Photo DR/EB
Nature et souriante, Karen Lienemann est fière d'être la nouvelle miss Alès. Photo DR/EB
Nature et souriante, Karen Lienemann est fière d'être la nouvelle miss Alès. Photo DR/EB

Impossible de passer inaperçue ce dimanche sur le campus de la Maison des élèves de l’École des Mines où Karen Lienemann, originaire de Paris, a choisi d'étudier. Amis et camarades de classe n'ont pas manqué de saisir les occasions de la féliciter, même celles et ceux qu'elle n'a pas l'habitude de côtoyer au quotidien. Un succès que la nouvelle miss prend avec beaucoup d'humour et un grand sourire, fière d'avoir remporté ce concours, auquel elle n'avait pas prévu de participer au départ. C'est ses amies et sa maman qui l'ont incité à relever le défi. Un challenge qu'elle a facilement accepté, avec enthousiasme et sérénité. "C'était une expérience très drôle. Je me suis fait des amies, contrairement aux clichés qui laissent penser que nous sommes très compétitives entre nous. En réalité, ce n'est pas du tout ça" raconte t-elle. Du stress, elle n'en a pas vraiment ressenti, jusqu'au moment où elle s'est retrouvée sur la scène face à un public de près de 1000 personnes. "C'était impressionnant de défiler devant tout ce monde... Et quant on sourit, on ne l'imagine pas mais on a les lèvres qui tremblent !" se souvient-elle. Mais finalement, Karen se sent à l'aise et remporte avec autant d'aisance le concours !

"Alès, c'est ma ville"

Encore parisienne il y a un an, Karen Lienemann a adopté la capitale cévenole dès son arrivée en septembre dernier. Quand est venu le moment de choisir son École après sa classe préparatoire, Alès s'est positionné en premier vœu. "J'ai choisi cette ville pour son climat et sa convivialité. J'y suis et j'y reste au moins pour trois ans !" assure t-elle. Ambitieuse, elle espère obtenir un double diplôme d'ingénieur, dans les domaines du génie civil et de l'architecture. Passionnée de dessin et très créative, Karen Lienemann a bien l'intention, plus tard, de "dessiner des bâtiments". Et dans le sud bien sûr. En attendant, elle profitera de son nouveau titre pour participer aux événements alésiens. Car "Alès, c'est ma ville" lance la miss avant de retrouver sa chambre d'étudiante et de retourner sur les bancs de l'école ce lundi matin.

Elodie Boschet

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité