ActualitésPolémique.

GARD Laurent Burgoa demande au Préfet de se mouiller en soutenant les afficionados

les anti-corrida réunis à Vergèze. DR
les anti-corrida réunis à Vergèze. DR

Ce n’est un secret pour personne, Laurent Burgoa, grand amateur de corrida, n’hésite jamais à prendre sa plume pour défendre cette passion qu’il partage avec de nombreux Gardois. Ce lundi, c’est en tant que conseiller général du canton de Nîmes IV qu’il a écrit au Préfet pour lui demander de bien vouloir mettre en place « l’ensemble des dispositions de la circulaire Valls concernant les spectacles taurins, et ensuite en tant que représentant local de l’Etat, de faire part officiellement de votre soutien aux aficionados et à la tradition taurine… »  Faisant référence aux incidents survenus à Vergèze (lire ici), l’adjoint de Jean-Paul Fournier conclut : « Je ne comprendrais pas que l’Etat puisse laisser perdurer des actes perpétrés par des personnes anti-taurines qui ne respectent pas les principes fondamentaux de notre République ». A notre connaissance, Didier Martin, le Préfet, n’a pas encore répondu au conseiller général.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

2 réactions sur “GARD Laurent Burgoa demande au Préfet de se mouiller en soutenant les afficionados”

  1. Laurent Burgoa doit respecter les principes de notre république qui autorisent les manifestations. Il se trompe encore lorsqu’il condamne des actions anti-taurines alors que seule la corrida est dénoncée par des associations reconnues par l’état.
    Rappelons que le débat est ouvert et que la Catalogne (Région dont est originaire Manuel Valls) a interdit ce « spectacle ».
    Le 15 avr. 2014 un amendement donne aux animaux la qualité «d’êtres vivants doués de sensibilité»…
    Le préfet n’a pas à soutenir mais à faire respecter le droit.

  2. On sent que Laurent Burgoa est un passionné, il en a tout a fait le droit.
    La corrida a été reconnue officiellement comme une tradition, et c’est une excellente chose.
    Il est donc logique que le Préfet veille au bon déroulement de la féria et tienne à l’écart certains excités.
    Par contre, il est difficile de lui demander de soutenir officiellement les aficionados, ce n’est pas son rôle.
    Je suis donc d’accord aux 3/4 avec Laurent Burgoa, et lui accorde à ce titre une bonne note.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité