Actualité générale.Actualités

PONT-SAINT-ESPRIT Rythmes scolaires : « après une mise en place difficile, le bilan est positif »

Hier soir, à l'hôtel de ville de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, à l'hôtel de ville de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La ville de Pont-Saint-Esprit avait fait le choix de mettre en place les nouveaux rythmes scolaires un an avant l’obligation légale. 

L’année scolaire ayant fini hier, les intervenants et bénévoles étaient invités en mairie pour un moment convivial en présence du maire Roger Castillon et de sa première adjointe Claire Lapeyronie.

850 élèves dans 6 écoles

Match de l’équipe de France oblige, il y avait moins de monde que prévu, même si une trentaine de personnes étaient tout de même présentes.

C’est devant cette assemblée que Josiane Pauty, adjointe en charge des écoles, a tiré le bilan de cette première année scolaire post-réforme : « la mise en place a été quelque peu difficile, mais maintenant le bilan est positif. Ça a été bien géré par les intervenants et les enfants ont pu découvrir des tas d’activités. »

Les 6 écoles publiques de la ville, 3 maternelles et 3 primaires, ont donc mis en place une large gamme d’activités, du sport aux échecs en passant par le bridge l’astronomie ou l’origami pour les 850 élèves spiripontains.

De nouvelles activités à la rentrée

L’élue a salué le travail des 26 intervenants, avant d’annoncer quelques nouveautés pour la rentrée prochaine. Ainsi, les activités passeront de trois-quarts d’heure à une heure pour les primaires (mais resteront à trois-quarts d’heure pour les maternelles). De nouvelles activités leur seront proposées : du théâtre, de l’initiation à la guitare ou encore un projet historique sur la 1ère guerre mondiale.

Josiane Pauty a également annoncé qu’elle souhaitait « gérer le problème des absences » : en effet, le taux de participation des élèves à ces activités périscolaires a été de 50 % cette année.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité