A la uneActualité générale.Actualités

ALÈS Ils viennent d’Italie à vélo pour dire non à la corrida

Paolo et Matteo devant l'Hôtel de ville avec les anti-corridas. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Paolo et Matteo devant l'Hôtel de ville avec les anti-corridas. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Ils s'appellent Paolo et Matteo et font partie de l'association italienne "Bike for animals" dédiée à la défense des droits des animaux. Hier matin, ils sont partis à vélo de Turin pour sensibiliser l'opinion publique "à la cruauté des corridas" lors d'un périple de 2 500 km qui s'achèvera à Séville. Hier, ils ont fait escale à Alès.

Avec leur maillot estampillés "Bikes for animals" et leur bel accent italien, Paolo et Matteo ne passent pas inaperçus sur les routes de France. Les deux cyclistes, accompagnés en voiture par Giorgio et Rossana, viennent tout juste d'entamer le "Basta corrida tour". Après une première halte hier à Veynes, dans les Hautes-Alpes, ils ont pédalé aujourd'hui jusqu'à la capitale cévenole, où ils ont été accueillis par le Comité radicalement anti-corrida (Crac).

Un peu fatigués par cette première étape éprouvante, Paolo et Matteo sont déterminés à aller jusqu'au bout et à défendre leurs idées. "Nous voulons faire connaître la réalité de la corrida aux gens que nous allons rencontrer", explique l'un d'eux. Pour Jean-Pierre Garrigues, président du Crac, "c'est extraordinaire de voir que pendant que des gens s'amusent à torturer des animaux, il y a des citoyens militants qui payent de leur personne de manière symbolique et pacifique pour dénoncer la cruauté de ces pratiques". Et d'ajouter : "Mr Roustan se moque de savoir que 55 % des alésiens sont contre la corrida".

Giorgio, Matteo, Paolo et Rossana. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Giorgio, Matteo, Paolo et Rossana. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Un peu après leur arrivée, les quatre italiens ont participé à la tenue d'un stand d'information anti-corrida organisé par le Crac dans la rue Sauvage. "Les policiers municipaux sont venus nous déloger, alors que nous avons une autorisation de la mairie. Jusqu'à aujourd'hui, ça se passait très bien, nous n'avons pas jamais eu ce genre de problème", s'insurge Jean-Pierre Garrigues. Mais les anti-corridas ne se sont pas découragés et sont retournés installer leur stand. Aujourd'hui, Paolo et Matteo repartent en direction de Lunel, avec un crochet à Nîmes.

Le parcours

13 août : Alès-Nîmes-Lunel
14 août : Lunel-Montpellier-Béziers
15 août : pause
16 août : Béziers-Port Vendres
17 août : Port Vendres-Barcelone
18 août : Barcelone-Amposta
19 août : Amposta-Valencia
20 août : Valencia-Alicante
21 août : Alicante-Aguilas
22 août : Aguilas-Almeria
23 août : Almeria-Malaga
24 août : Malaga-Séville
25 août : pause
26 août : Séville-Caceres

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

6 réactions sur “ALÈS Ils viennent d’Italie à vélo pour dire non à la corrida”

  1. cher olivecal, c est uniquement un accueil pas une manifestation, savez vous que les anti corridas sont dans toute la france et vous pouvez comprendre que chacun manifeste le plus possible dans sa region ou aux grandes manifestations, votre phrase de 15 personnes pour les accueillir, lol, est purement « debile ».

  2. Merci ObjectifGard pour ce bel article que je découvre tardivement: les vaillants cyclistes sont maintenant proches de l’ Andalousie, berceau de cette macabre pratique dont les paillettes et les flonflons trompent de moins en moins de gens.
    C’ est par des initiatives comme celles de Bike For Animals que le mouvement d’ information sur la réalité des corridas grandit. Arrêtons de banaliser une activité aussi cruelle et déloyale: ouvrons les yeux, évoluons et abolissons la barbarie des arènes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité