Actualité générale.ActualitésPolitiquePolitique.

BEAUCAIRE Elèves étrangers : le maire FN Julien Sanchez crée la polémique

 

Julien Sanchez, maire de Beaucaire.  Photo Tony Duret / Objectif Gard
Julien Sanchez, maire de Beaucaire. Photo Tony Duret / Objectif Gard

A l'occasion de la rentrée scolaire, le maire frontiste de Beaucaire s'est fendu d'un communiqué concernant le traitement des élèves étrangers. "Dans un souci d'aider le gouvernement dans sa recherche d'économies", ironise Julien Sanchez, le maire pointe une dépense dont il se serait bien passé : l'accueil des élèves "allophone", ces enfants étrangers ne parlant pas le Français.

Pour la rentrée 2014/2015, Beaucaire a accueilli 22 nouveaux élèves étrangers. "Je suis contraint par la circulaire n°2012-141 du 02/10/2012 d'accueillir dans les écoles de ma ville (du CP au CM2) en cette rentrée scolaire, sans compter les 9 élèves de maternelle", s'indigne le maire. Et d'ajouter : "Pour la plupart originaires du Maghreb ou de nationalité espagnole grâce à l'Europe passoire et laxiste en matière de naturalisations ou de droit du sol (…) Ces élèves passent pendant 1 an (durée du dispositif par élève) la moitié de la semaine dans des classes classiques avec les enfants français ou francophones et la moitié de la semaine dans des structures spécialement créées pour eux (…) et voient des enseignants (recrutés spécialement et payés par l'Education Nationale via nos impôts pour l'occasion) s'occuper exclusivement de ces enfants (en écoles élémentaires uniquement) pour leur apprendre le Français".

Et de conclure en s'emportant un tantinet : "c'est en maintenant ces pompes aspirantes que les gouvernements de droite comme de gauche favorisent et encouragent l'immigration massive".

Les réactions ne se sont pas faites attendre :

Le conseiller régional Jean-Paul Boré en appelle au préfet en envoyant une lette : "Les déclarations de Monsieur Julien Sanchez, maire de Beaucaire dans la presse et sur sa page Facebook ne vous auront évidemment pas échappées. Il conteste l'obligation d'enseigner le Français aux enfants allophones, n'hésitant pas en fin de page à faire référence à la célèbre Nabila et son Allô, non mais allô quoi?. Il me semble que Monsieur Sanchez n’est pas dans son rôle de maire, censé être le maire de tous, mais participe à la stigmatisation et à la division de certaines populations dans un contexte où nous devons tous agir pour des relations apaisées. Un rappel à ce maire de nos règles républicaines me parait indispensable : Je cite un passage des articles 1 et 13 du préambule de notre constitution : « Le peuple français proclame à nouveau que tout être humain, sans distinction de race, dereligionnidecroyance,possèdedesdroitsinaliénablesetsacrés.»« LaNationgarantitl'égal accès de l'enfant et de l'adulte à l'instruction, à la formation professionnelle et à la culture. L'organisation de l'enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l'Etat. » Les propos de Monsieur Sanchez sont discriminatoires à l’égard d’enfants qu’il stigmatise".

Françoise Dumas, député PS et conseillère municipale : "Je condamne très fermement les propos de Monsieur Julien SANCHEZ à l’encontre des enfants non francophones, rapportés par la presse de ce jour. En cette période de rentrée scolaire, il tente d’opposer des familles les unes aux autres, alors qu’en tant que premier magistrat d’une commune, il a le devoir de respecter et favoriser la paix sociale. Il a aussi des devoirs envers les enfants qui, quelques soient leurs conditions de vie et leur nationalité, sont avant tout des élèves de la République, auxquels nous devons l’instruction, l’éducation et la protection. C’est en respectant et en leur appliquant cette obligation de scolarité, qu’ils deviendront, comme beaucoup d’enfants issus de l’étranger avant eux, des citoyens de notre République. Les familles attendent des responsables politiques que nous sommes, autre chose que la stigmatisation ou la désignation de boucs-émissaires. C’est sur nos actions constructives, en lien avec l’intérêt général, qu’elles nous jugeront".

Vincent Bouget, enseignant et secrétaire du PCF du Gard : "La déclaration du maire d'extrême-droite de Beaucaire en plus d'être insupportablement xénophobe, ce qui n'étonnera pas, est d'une stupidité affligeante, ce qui n'étonne pas beaucoup non plus. La scolarisation de tous les enfants présents sur le territoire national est un principe constitutionnel. Leur présence sur les bancs de l'école de la République est une chance pour tous, pour eux, comme pour notre patrie qui a fait, il y a bien longtemps, le choix de la culture, de l'intelligence et du vivre ensemble, c'est-à-dire le choix de la République. C'est quand l'école ne remplit plus ce rôle que la société se fissure, et c'est bien cela qu'il faut combattre. Dire que ces élèves primo-arrivants empêchent la bonne marche d'une classe et les progrès de l'ensemble des élèves qui les côtoient est tout simplement faux. Tous les enseignants qui ont accueilli des primo-arrivants dans leur classe (et j'en suis) vous le diront. Et c'est bien leur courage, leur volonté d'apprendre et leurs formidables progrès que l'on souligne le plus souvent. Les problèmes de l'école, et il y en a, ne sont pas là. Mais le FN ne s'en soucie guère. Au lieu de demander à l’État de faire des économies sur l'éducation des enfants, M. Sanchez serait bien plus inspiré de demander que les moyens pour l'école soient renforcés. Le FN montre encore une fois un visage de haine, qu'il peut même tourner face à des enfants. Il montre aussi qu'il accepte complètement les logiques libérales en cours actuellement, en France comme en Europe, en demandant de faire des économies sur un service public si constitutif du modèle français".

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

38 réactions sur “BEAUCAIRE Elèves étrangers : le maire FN Julien Sanchez crée la polémique”

  1. Julien Sanchez pose en grand et sur le fond la question de l’immigration, de la nationalité, des frontières…de la politique made in UE -> Schengen et de ses retombées concrètes.
    Inutile de stigmatiser Julien Sanchez. Il est dans son rôle de responsable politique. Maire de Beaucaire, il voit et vit une réalité, une situation qu’il n’approuve pas? qu’il dénonce…tout en respectant la loi.
    Il serait intéressant de savoir où nous en sommes à Nîmes…plutôt que de toujours jouer les droit-de-l’hommistes. C’est d’ailleurs ce que je demande au maire de la capitale Gardoise.

    Thierry JACOB
    conseiller municipal FN Nîmes

    1. S’indigner de la « mise en place forcée » de ce type d’accueil et non-seulement honteux, mais en plus tout à fait paradoxal à la vue des arguments frontistes anti-shengen et anti-immigration.
      Tout d’abord, les enfants concernés ne sont généralement pas suffisamment âgés pour avoir choisi de leur propre chef de venir vivre en France alors qu’il ne parle pas français. S’offusquer face à la mise en place de cours de français spécialisés pour eux est donc minable, et vouloir les supprimés exécrable.
      Enfin, les partisans frontistes se plaignent très souvent que les immigrés, et enfants d’immigrés ne font pas d’efforts pour s’intégrer dans notre société française. Mais doit-on les plaindre quand, face à eux, notre pays ne veulent pas qu’ils s’intègrent? Doit-on les plaindre quand, face à eux, des municipalités comme celle-ci veulent supprimer l’accès gratuit à l’école pour leurs enfants?

    2. Sanchez et Marine Tartuffes !!
      Ah, « ce système qui mange ensemble, qui a été élevé ensemble, qui met ses enfants dans les mêmes écoles » ! Marine Le Pen n’a pas de mots assez durs contre cette élite qu’elle dit combattre « sans relâche »… Mais elle scolarise sa fille de 15 ans dans le sélect établissement catholique Notre-Dame-d’Orveau, à Nyoiseau (Maine-et-Loire), nous apprend le Courrier de l’Ouest (30 août). Enfants d’ambassadeurs, de stars ou de politiques (Villiers, Madelin…) sont passés par ce haut lieu de reproduction sociale. Curieux choix pour la candidate « antisystème » qui ne jure que par la « laïcité ».

    3. sauf que lorsqu’on s’appelle Sanchez, on évite de stigmatiser les primo-arrivants, parce qu’on l’a été un jour , et il peut remercier les français qui ont défendus ses aïeux face à la haine d’autres français contre les espagnols (et les italiens) qui étaient à l’époque vus comme les maghrébins aujourd’hui . Ce type est tout simplement lamentable, mais ça , au FN , plus rien ne nous surprend dans les antagonismes possibles.

  2. Je suis en train d lire le commentaire de Thierry JACOB et je suis consternée de voir que cet homme, si je puis l’appeler ainsi mais cela ne m’étonne même pas puisqu’il est du même parti que cet abruti de maire de Beaucaire ; et j’ai envie de lui poser une question, que faites vous en France si cela ne vous convient pas de vivre avec différentes cultures et populations étrangères. Sachez que jusqu’à présent on m’a appris que LA FRANCE était le pays des droits de l’homme et que dans cette déclaration ; Monsieur vous devriez vous référer aux articles suivant : art.1, 4, 10.

    Alors monsieur j’aimerais savoir si vous êtes français de pure souche car des fois je me pose vraiment la question, car dans votre parti politique je vous compare aux extrémistes qui prônent un islam radical et par moment vous êtes pire qu’eux.

    1. Comme je le dis dans un post en attente de publication (sera-t-il publié ?) : M. Sanchez devrait être satisfait que ses ancêtres aient été accueillis en France et que la France ait fait de leurs descendants (et donc de lui) des francophones …
      Maintenant, si c’est pour que plus tard, ces descendants francophones en arrivent à dire de telles c….ries, on ne peut que le regretter.

  3. on n a plus d argent pour notre education et nos enfants,mais on depense pour les autres.et que ce qui disent « partageons » veuillent bien indiquer dans quelles ecoles vont leurs enfants ou petits enfants.privée ou laique.et dans quels quartiers ils vivent…..apres on ecoutera leur discours………..

  4. Votre parti est celui de la honte toujours à ressasser votre haine de l’arabe mais nous sommes FRANÇAIS AUTANT QUE VOUS … Beaucaire est une ville à l’image de la France aujourd’hui : multiculturelle entendez le bien … Battez vous contre le chômage au lieu d’essayer de monter les différentes communautés entre elles ! Vous avez un sérieux souci Mr Sanchez là les parents de ces enfants « allophone » ont le souci d’intégrer leurs enfants en leur apprenant le français et encore une fois ça vous va pas sous prétexte que ça revient cher, Foutaise !!!

  5. Sanchez ? … Vous avez dit Sanchez ?
    Ce nom n’appartient sûrement pas à une famille qui a toujours été francophone ……
    Et si on recommençait l’argumentaire également avec « Jacob » ???

  6. Monsieur Boré sait-il que la constitution qu’il cite en l’espèce : « La Nation garantit l’égal accès de l’enfant et de l’adulte à l’instruction […] » s’applique aux FRANCAIS et non aux étrangers?
    Si l’Etat a obligation de scolariser des étrangers dans l’école publique de la République, ce n’est que le fait de circulaires…
    Les Français qui sont scolarisés à l’Etranger, le sont dans écoles privés (qu’ils payent), et si ces derniers sont dans le public, c’est parce qu’ils parlent la langue.
    Les pays étrangers ne feront jamais bénéficier aux frais du contribuable, des cours de soutien alors même que les nationaux peinent à en avoir.
    Ah, ces gens de gauche qui font de la charité avec l’argent des « sans-dents ».
    Et pour « la Nîmoise », je vous invite à venir à Beaucaire pour que vous puissiez vous rendre compte des conséquences de l’immigration.
    Généralement ceux qui défendent le plus l’immigration, ils habitent très loin de celle-ci.
    A Beaucaire, ce n’est pas « un peu de diversité », mais bien la moitié de la ville qui est d’origine Maghrébine. Et ils ne vivent pas selon les « us et coutumes » Française, lorsque la minorité est presque devenue majorité, c’est bien leur mode de vie qu’ils appliquent.
    Destin que s’apprête à vivre toutes les villes Française si rien n’est fait contre l’immigration et naturalisations.
    Quant à Mr Bouget Vincent, néo-PCF (je l’invite à lire Michéa, ça l’évitera d’être « l’idiot utile »)adepte zélé de l’immigration massive et d’un monde sans frontières vient nous expliquer que nous serions libéral.
    D’une part, l’immigration sert de dumping social et tirent les salaires à la baisse des travailleurs Français (que vous prétendez défendre), ils participent en l’espèce à l’explosion de notre système social très coûteux (mais utile), mais qui un jour ne pourra plus être financé du fait de la trop grande générosité de nos élites, les Français en paieront les pots cassés.
    D’autres part, le déplacement des populations et le multiculturalisme est la conséquence de la mondialisation et d’un monde dont les frontières sont perméables.
    Perte de repères, perte d’identité par le « remplacement de population » permettent aux grand capitalistes d’exploiter le petit peuple, car la nation étant l’élément le plus protecteur face aux rapaces, que cette perte d’appartenance à un destin commun par l’immigration ou par la suppression de ses frontières dans des structures supranationales permettent cette exploitation.
    Combattez les causes et les conséquences, là, vous serez crédible.

    1. Bravo j’aurais pas dit mieux. Allez voir aux états unis si l’état vous dont un dixième de ce que vous donne l’état français. C’est très facile d’être généreux avec l’argent des autres, mais les « autres » s’appauvrissent et vont se rebeller.

  7. Ma mère est arrivée en France à l’âge de 8ans, elle ne parlait pas un mot de français. Elle a été mise dans une classe et à du apprendre sur le tas. Elle n’a pas eu de cours privée ni de professeur gracieusement payé par l’état, avec les impôts des français. Aujourd’hui elle a réussi sa vie et ne fait ni fautes d’orthographe ni de grammaire… comme quoi quand on veut vraiment, on peut…

    1. Bravo à votre maman Lilounette, elle est venue dans notre pays pour une raison et a tout fait pour y être bien intégrée en acceptant je pense les coutumes et façon de vivre en France….. Bravo aussi à Beaucairois….. En Allemagne par exemple, je peux en parler en toute connaissance de cause, un Français qui a le courage d’aller travailler dans ce pays, paie l’école publique pour ses enfants et n’ont pas de cours pour leur apprendre la langue allemande. Ce même français qui s’était acheté un permis de pêche allemand a vu la police arrivée chez lui lui demandant de rendre son permis. Permis qu’il avait la possibilité de conserver s’il s’inscrivait à des cours d’allemand pendant 3 années, cours très coûteux… bien que ce Français parle Allemand et très bien l’Anglais. Si le gouvernement était plus rigoureux en matière d’immigration, les français « sans dent » comme le dit si bien le président d’une minorité de français, nous aurions la joie de pouvoir vivre auprès de nos proches avec un toit et de quoi se nourrir.

  8. bravo à M Sanchez, je suis un électeur de droite déçu par Sarkozy et l’UMP, j’étais même adhérent à l’UMP mais à présent j’ai quitté avec fierté l’UMP pour voter FN le vrai parti du peuple français, car enfin un vrai politique qui prend ses responsabilités à Beaucaire, et un maire courageux car souvent les élus UMP se couchent et baissent leur pantalon devant la gauche. Oui on ne peut pas accueillir toute la misère du monde, j’ai assez de payer de plus en plus d’impôts et cotisations sociales alors j’ai un service rendu inférieur et des remboursements en diminution

  9. Réponse à Jeje bobo:
    Une famille qui part de son pays natal pour éviter d’y mourir et d’y voir mourir leurs enfants n’ont que très rarement un patrimoine très élevé. Il est donc normal que le pays où ils demandent l’asile les aide à s’intégrer et procurent une enfance et une scolarité normal à leurs enfants.
    D’autre part, cela ne sert à rien de remettre sur la table le fait que les travailleurs immigrés volent le travail des français, ce fait n’en est simplement pas un.

    1. Vous passez votre vie à jouer sur les sentiments pour qu’on accepte tout le monde dans notre pays.
      Il y a des Français qui crèvent la bouche ouverte, qui vivent avec un niveau de pauvreté jamais atteint depuis des années. Que faites-vous pour eux? Vous les laissez mourir? Eux, leurs parents sont morts à Verdun ou en 40-45 et ont versé leur sang pour nous ayons un niveau de vie correct.
      Ceux qui arrivent aujourd’hui, n’ont ni aidé la France ( car ceux qui l’ont aidé sont déjà là depuis longtemps et sont largement minoritaires), et ont même combattu la France pour avoir leur indépendance au profit des méchants Français.
      Vous voulez dire que des emplois se créaient spontanément pour les travailleurs immigrés quand ils arrivent? Alors que nous perdons chaque année des emplois, étrange!
      Bon sang, quel pays tolère que sa population change de visage, et même remplacée dans certains endroits?
      La diversité ce n’est pas se mélanger au quatre coins du globe, c’est que chaque pays garde leur identité.

    2. De plus, ces gens n’ont demandé l’asile.
      La majorité de l’immigration est issue du regroupement familial, vous devriez un peu vous renseigner avant de parler.
      L’asile c’est 5000 personnes sur 200 000 immigrés légaux en 2010 par exemple, soit 2,5% de l’immigration et encore…puisque il y a l’immigration illégale.
      Il n’y a aucun risque de mort imminente en Algérie ou au Maroc pour ces gens, principaux foyers d’immigration.

    3. oui monsieur je suis d accord pour aider mais quant il n y a pas d argent(la France est au bord de la faillite,non?)il me semble normal que les francais soient prioritaires…..tous les bien pensants s’insurgent que le front national soit a Beaucaire.la faute a qui??a ses adversaires qui ont chacun voulu la place.Mr Dubois peut parler contre cette rubrique maintenant.mais ses voix ils les a données a qui???personne.pour lui…alors oui mr Sanchez est passé,mais c est grace a ses adversaires….alors maintenant qu ils se taisent..pour les lecons c est trop tard..et allez y monsieur le maire dites nous les verites…….qu on sache enfin nous,le petit peuple,pourquoi on n a plus droit a grand chose…oui, on va me repondre que pour penser tout cela je n ai aucune culture,esprit pas élevé.tant pis je sais lire et ecrire francais,ce qui n est pas sur pour les prochains scolarisés.manque de moyens!!!!!!!!!!!!!!!

    4. Il est par ailleurs vrai que la France et l’Europe ne se sont pas construites sur le dos d’esclaves, africains. Pour répondre chronologiquement, les colonies étaient envoyées à la guerre et n’en sont que très rarement remerciées. Ensuite, oui les colonies se sont rebellés contre la France, à juste titre puisqu’on les exploitait. Enfin, il n’est pas question de « jouer des sentiments » ou bien laisser crever les français au profit d’immigrés. Simplement, je ne vois pas pourquoi on laisserait plus crever des immigrés que des non-immigrés. Si deux personnes de ces deux catégories viennent postuler pour un travail, le plus qualifié doit être choisi, c’est aussi simple que cela.
      Et enfin, pour vous lancer une pique parce que vous me les briser, l’éducation nationale fait bien d’essayer d’éduquer des allophones quand on constate les déchets comme vous qu’elle a formés.

    5. De plus, votre argumentaire sur les frontières passoires est bidon, puisque la France a un des taux d’immigration les plus bas d’Europe (5,9%). De plus, plus du tiers de la population immigrée est française.
      Et enfin, si danger de mort direct il n’y a pas, les conditions de vie sont dans leurs pays d’origine bien moins bonnes qu’en France. Les motivations, vous le dites vous-mêmes, sont de plus en plus familiales, et n’ont pas pour but de nuire à notre chère Gaule et ses habitants. Je n’estime donc pas légitime que ces personnes fassent les frais de votre haine.

    6. Mr Ancelin.
      J’ai une vision plus altruiste que vous et pourtant je suis un militant d’extrême droite. Vous voulez aider ces pauvres gens, qui ne veulent pas mourir dans leur pays, vous avez un cœur, c’est bien. Mais, ne pensez vous pas qu’au lieu d’accueillir a grands frais quelques miséreux, nous ne ferions pas mieux de les aider dans leurs pays? Aider à une révolution, aider à la construction d’écoles, ne serait-ce pas plus utile que d’aider un groupe de personne qui préfèrent quitter leur pays laissant derrière eux leur fierté, leur patriotisme, et qui accusent ensuite leur hôte de raciste quand ils tiennent un tant soit peu à leur pays.
      Ne pensez-vous pas que la France en augmentant chaque jours les taxes payées par les salariés et les entreprises, qui envoient par cette occasion nos entreprises dans leurs pays pour y faire travailler à moindre frais les habitants qui y restent contribue assez largement à réduire la misère du tiers-monde.
      Moi que vous traitez de raciste puisque je vote FN je pense qu’aider les peuples chez eux est plus constructif et moins coûteux, qu’on y aide plus de personne avec moins d’argent émanant du porte monnaie du contribuable français.
      Qu’il serait facile avec un budget illimité d’aider toutes les nations pauvres… Trouvez l’argent messieurs dames les socialistes, mais pas dans nos poches, elles sont vides.

    7. Non, je ne crois pas qu’exploiter des populations dans leurs pays d’origine les aiderait plus. Nous, en tant que peuple colonisateur, les avons mis dans la merde, j’estime donc qu’il est légitime qu’on les en sorte.

  10. Je comprends le souci d’un élu de la République Française de ne pas dépenser l’argent des contribuables au profit d’enfants arrivant de l’étranger. Aussi pourrait-il faire des propositions peu coûteuses en deniers publics, et pouvant néanmoins contribuer à l’intégration de ces populations nouvelles. Par exemple, procéder à la francisation, sans autres frais que ceux d’une petite procédure administrative, des noms de ces enfants venant du Magreb ou de l’Espagne. Prenons le cas de « Sanche »: ça fait quand même plus français que « Sanchez », non ?

  11. Plutôt que de stigmatiser Julien Sanchez les droit-de-l’hommistes boboïsés devraient ouvrir les yeux sur la réalité.
    Alors que nous en sommes à la énième génération d’enfants d’immigrés je n’ai jamais vu autant de manifestations pro-hamas, , de drapeaux jihadistes ni autant entendu parler Arabe dans nos rues sans oublier les voiles et les djellabas islamistes (signes ostentatoires d’une idéologie contraire à nos valeurs).
    Intégration républicaine dites vous ?

    1. Autant d’amalgames racistes et fascisants en si peu de lignes?!? C’est pitoyable!
      Tout ça pour, en plus, dire qu’il ne faut pas éduquer les enfants allophones parce qu’ils sont des islamistes. J’en perd les mots!!!

    2. D’autant plus que la grande majorité des enfants allophones pressentant assister à des cours spécialisés ne sont pas originaires d’Afrique mais d’Asie, et de pays anglophone.

  12. chers persifleurs je suis 1 émigré naturalisé français et lorsque je suis arrivé en France ou mon père y était venu avec 1 contrat de travail en bonne et due forme, avant moi j’étais alors en ce que vous appelez la 6 que nous on nomme la « prima media »la première classe du secondaire hélas j’avais pris l’option comme langue étrangère l’Anglais mais revenons à ma scolarité je ne savais dire en votre langue que bonjour « en bien roulant les r » bonsoir merci et bien sur au revoir, je n’ai eu aucun professeur traducteur bref je n’ai eu que la patience des instituteurs d’alors car j’ai du recommencer avec les cm1 pour apprendre votre si belle langue et votre si difficile grammaire, c’était en 1956 j’ai du quitter le secondaire pour causes familiales en 1961 aux portes si j’ose dire de passer ce que l’on appelait le BEPC , vulgairement alors je vous laisse vos facéties à 2 balles, vous propos outrageants envers ce maire qui après tout à certainement ses raisons et si « moi » j’ai pu le faire de 11 ans et demi à 15 ans et demi tout enfant est capable d’en faire autant il s’agit simplement de le vouloir …il était pour moi vital de savoir m’exprimer dans la langue du pays qui m’avait si bien accueilli aussi je ne vous salue pas vous en étés indignes

  13. Fn comme Fer de lance de l’économie capitaliste et de l’impérialisme. La machine a broyer.

    Il n’y a rien de mieux pour diviser une population. Ce parti n’éclaire en rien les choses, ni leur lecture.
    En tout cas, ils sont très bons pour répéter ce que le patronat et d’autres disent sur le coût des acquis sociaux : ça coûtent chers, il y a trop de charges (sécu, retraites, éducation…). Il ressasse le discours des différents gouvernements. Ce sont les meilleurs alliés du pouvoir.
    Retirer des droits à quiconque, quelque soit son origine, c’est finalement commencer à le retirer aux soit disant étrangers pour ensuite le retirer aux privés d’emplois, aux bas salaires et aux retraités…
    Le FN a toujours eu des soutien dans le grand patronnant. Ils ne seront jamais du côté des travailleurs, privés d’emplois et retraités.
    Dans les mairies qu’ils essayent de gérer, quelques un de leurs maires se sont déjà augmentés leur salaire et diminuer certain soutien financier (cantine…).

    Il parle de droit de l’homme, mais ils ne savent pas ce que s’est. Ils soutiennent allègrement le régime Russe et Syrien, qu’ils partent vivre la-bas pour découvrir les droits de l’homme.

  14. Les propos du maire de Beaucaire sont conformes à nos idées. L’école étant obligatoire à 6 ans ,je pense que l’on peut s’opposer à la scolarisation des moins de 6 ans.Pour les autres ,les circulaires et non la constitution oblige les maires a accepter ces enfants.Par contre ,j’encourage les lecteurs a consulter la loi de 1851 concernant le droit du sol .J’encourage les maires à être certain que les élèves dépendant de leur responsabilité soit bien couvert par une assurance.Un début d’économie sera la poursuite systématique des dégradationS au materiel urbain dans le cadre de l’école ou hors du cadre de l’école

  15. Monsieur Ancelin,

    Ne perdez pas votre calme, ceux qui ont raison ne s’énervent jamais.
    De plus, eu égard au nombre de fautes d’orthographe que votre plume fait, elle aurait dû (l’éducation nationale) commencer par apprendre à écrire à ses nationaux.
    Les guerres étaient mondiales, donc en effet beaucoup de gens y ont participé.
    Les arabos-musulmans notamment, certains avec nous, et même d’autre avec Hitler.
    Bref, si vous parlez des ressources naturelles que nous exploitons, je ne vois pas ce qu’il y aurait de répréhensible de le faire en échange du paiement de cette exploitation.
    Je vous rappelle que c’est grâce aux techniques occidentales que certaines richesses ont été exploité, et de ce fait, que les autochtones de ces pays ont pu gagner de l’argent. (d’où la croissance actuelle dans certains pays Africains)
    De plus, ces richesses servent à nos pays, donc si nous arrêtions d’acheter du pétrole, de l’uranium..A qui le vendraient-ils?Au Soudan? A la Somalie?
    Si les dictateurs Africains ne partagent pas les parts du gâteau, c’est à eux à s’insurger. Mais quand ils le font, ils mettent en place des islamistes.

    En ce qui concerne la préférence Française, cela découle du principe même de citoyenneté car nous parlons ici d’étrangers, et non de personnes d’origine étrangère. D’ailleurs je ne vois pas pourquoi il ne pourrait pas dormir chez vous? Pourquoi vous auriez vous un logis et d’autre non? (je me mets à votre niveau de réflexion).

    Sur l’immigration, vous ne voyez pas que vous vous contredisez?
    « la France a un des taux d’immigration les plus bas d’Europe (5,9%). De plus, plus du tiers de la population immigrée est française »
    En effet, vous venez de pointer du doigt le problème. La France lorsqu’elle fait venir des étrangers, elle les naturalise (+ 100 000 / an), ou accorde la nationalité aux enfants de ces étrangers en vertu du droit du sol (droit qui est minoritaire dans le monde).
    En naturalisant sans cesse, vous faîtes disparaître les étrangers. Ce système est très pervers, merci de l’avoir évoqué.

    1. Quand vous parlez de « système pervers », faîtes- vous une allusion à la naturalisation de la famille « Sanchez »?

  16. Ce maire est âne et pour répondre à certains, je précise que je vis à Montpellier, dans un quartier multiculturel et je m’en porte excellement. Sous mes fenêtres, école maternelle et primaire, tous les matins, j’ai le plaisir de voir ces mamans originaires du magrebh accompagner leurs bambins. Ensuite, elles papotent entres elles et avec les autres mamans, bien de chez « nous ». Tout ce monde s’entend parfaitement ! Et quand d’aventure un petit pleure, sa maman lui dit qu’il faut aller à l’école pour bien apprendre le français. Oui, l’école de la République doit être ouverte à tous sans aucune distinction de religion et ou d’origine ethnique!

  17. Je trouve le commentaire de Vincent Bouget excellent. Il est vrai qu’il est enseignant lui même. A propos de la volonté des primo-arrivants d’apprendre le Français et de faire une bonne scolarité,un souvenir me revient qui date d’il y a plusieurs années, lorsque RESF à Nîmes en était à ses débuts. Ma femme enseignait la philosophie en terminale. Cette année là elle avait en terminale un élève d’origine brésilienne, qui n’avait pas les papiers nécessaires pour rester en France. Cet élève, arrivé en début d’année sans parler un mot de Français, a brillamment réussi son bac avec mention assez bien (donc sans oral de rattrapage), mais au même moment a failli être renvoyé au Brésil avec ses parents et son jeune frère, aussi brillant que lui. La mobilisation de ses proches et de RESF a permis que toute la famille reste en France. Ce qui a été une bonne chose pour eux, et pour la France, puisque les deux enfants ont fait par la suite de brillantes études supérieures. Ce n’est probablement pas le cas, ni de Julien Sanchez ni de Thierry Jacob, et c’est probablement en partie la jalousie qui les fait s’acharner contre des jeunes étrangers scolarisés en France. Le prétendu coût pour la collectivité n’est qu’un prétexte. Si ces gens là étaient cohérents avec eux mêmes et avec leurs idées, ils se battraient contre les riches, quels qu’ils soient (allez donc demander à Marine Le Pen et à son cher petit papa quels sont leurs revenus, et surtout leurs patrimoines, ce serait amusant) pour leur faire cracher du fric avec des impôts un peu plus égalitaires. Mais ce n’est surtout pas ça qu’ils veulent faire: la seule chose qui les intéresse c’est de jouer sur les réflexes les plus nauséabonds des Français pour tenter de se faire élire et d’utiliser ensuite des combines pour récupérer du fric pour eux (l’histoire du maire d’Hayange est révélatrice).

  18. ce que dit Borgeois est tout à fait exact commençons par respecter les lois en vigueurs sans les déformer mais à ses justes valeurs et les appliquer dans leurs teneur, on dit que nul n’est censé ignorer la loi, et qu’en principe elle est égale pour tous, alors n’en rajoutons pas, car si chacun s’y conforme on s’éviterait bien des désagréments énormes, il y a nombre de citoyens qui aident aux devoirs jusqu’à assez tard le soir, mais je me répète encore faut il le vouloir, alors si vos bambins n’écrivent pas bien c pas la faute à l’instit qui sois disant ne vaut rien, c’est bien vous chers parent qui baissez les bras devant une situation que vous ne connaissez pas, informez vous donc au lieu d’écouter la télé qui n’es la que pour vous tromper, il y a des tas de braves gens qui peuvent bénévolement aider vos enfants posez vous cette question que va t il devenir dans ce monde sans avenir certain, s’il ne sait même pas écrire le nom qui est le sien …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité