A la uneEconomieMédias.

RENTRÉE LITTÉRAIRE Rupture de stock pour le livre « Merci pour ce moment » de Valérie Trierweiler, dans les librairies du Gard

Valérie Trierweiler Photo : DR
Valérie Trierweiler Photo : DR

 

C'est la bombe médiatique de cette rentrée qui fait trembler l'Élysée : la sortie du livre "Merci pour ce moment" de Valérie Trierweiler, ex-compagne de François Hollande.

L'ex-première dame nous dévoile son passage à l'Élysée et la fin de sa relation avec le chef de l'État.

Capture d’écran 2014-09-05 à 10.54.22"Un jour, un amour violent a incendié ma vie. Il avait quatre enfants. J’en avais trois. Nous avons décidé de vivre ensemble. Mais la politique est une passion dévorante. Parti de très loin, François Hollande a été élu président de la République. J’ai été aspirée dans son sillage. Le pouvoir est une épreuve pour celui qui l’exerce, mais aussi pour les siens. À l’Élysée, je me sentais souvent illégitime. La petite fille de la ZUP en première dame : il y avait quelque chose qui clochait. J’ai appris l’infidélité du Président par la presse, comme chacun. Les photos ont fait le tour du monde alors que j’étais à l’hôpital, sous tranquillisants. Et l’homme que j’aimais a rompu avec moi par un communiqué de dix-huit mots qu’il a dicté lui-même à l’AFP, comme s’il traitait une affaire d’État. Tout ce que j’écris dans ce livre est vrai. Journaliste, je me sentais parfois à l’Élysée comme en reportage. Et j’ai trop souffert du mensonge pour en commettre à mon tour."

200.000 exemplaires du livre ont été mis en vente par l'éditeur "Les Arènes" et l’ouvrage de l’ex-première dame semble se vendre comme des petits pains à travers toute la France. Chez Amazon sur Internet, le livre était déjà en tête des ventes mercredi soir, alors qu'il n'était qu'en pré-commande. D'après "Europe 1", la Fnac assure d’ores et déjà qu’il s’agit du « plus gros démarrage depuis cinq ans », selon le pointage national du groupe.

Dans le Gard, notre rédaction a enquêté auprès des principales librairies. Mauvaise nouvelle pour la librairie Goyard à Nîmes, le livre n'est pas encore arrivé en raison d'un problème de transporteur. Pas de panique pour la direction de la boutique, si tout va bien, les confessions de l'ex-première dame seront sur les étales cet après-midi. Dans la librairie Sauramps en Cévennes à Alès, on a eu plus de chance. On a reçu dés le premier jour, une centaine d'exemplaires. Tous vendus dans la matinée. Une commande supplémentaire est en cours. A Bagnols-sur-Cèze, seule La Maison de la Presse semble avoir reçu l'ouvrage. 6 exemplaires seulement. Vendus le matin même ... "A 7h du matin, des clients faisaient déjà la queue pour se le procurer" indique la direction.

Mais qui achète ce livre dans le Gard ? Selon l'ensemble des libraires, plutôt des femmes, curieuse ou atterrée par ce spectacle médiocre de la vie politique. "On est pleinement dans le voyeurisme. Moi, je n'ai pas envie de le lire" souligne un des salariés de la librairie interrogée. Et rajoute : "c'est dommage que ce livre éclipse complètement la rentrée littéraire et ses 600 livres. Je conseille à vos lecteurs de s'intéresser davantage au livre d'Emmanuel Carrère -Le Royaume-".

Il est important de préciser que les ventes de ce livre confession pourraient rapporter plus de 600.000 euros à son auteur selon les estimations du "Figaro", dans le cas où l'ensemble des livres qui ont été tirés trouve preneurs. Ce qui semble pour le moment bien parti.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

1 commentaire sur “RENTRÉE LITTÉRAIRE Rupture de stock pour le livre « Merci pour ce moment » de Valérie Trierweiler, dans les librairies du Gard”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité