A la uneActualité générale.ActualitésPolitiquePolitique.

FAIT DU JOUR « Je suis dans une période de doutes », confie le député EELV Christophe Cavard

Le député EELV Christophe Cavard. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Le député EELV Christophe Cavard. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Pour la deuxième fois, le député de la majorité n'accordera pas sa confiance au gouvernement Valls. 

"Nous avons été élus en 2012 sur un contrat de majorité qui est remis en cause aujourd'hui", reconnait le député EELV Christophe Cavard. Dans le Gard, l'écologiste et le socialiste Patrice Prat font partie de la polémique bande des "frondeurs". En avril, Christophe Cavard n'a pas accordé sa confiance au gouvernement Valls I et n'a pas voté le programme de stabilité. Il s'est aussi abstenu sur le budget rectificatif du 1 juillet et a carrément voté contre le budget rectificatif de la sécurité sociale du 8 juillet. Arrivé à mi-mandat, le Gardois confie "avoir des doutes sur la politique de François Hollande qui est en rupture avec ses promesses de 2012". Et d'en vouloir pour preuve : le pacte de responsabilité et le CICE, "des chèques en blanc fait aux entreprises qui bénéficient d'aides de l'état sans contreparties. L'entreprise Sanofi en profite et ça ne l'empêche pas de licencier".

Si rupture il y a, le divorce n'est pas pour autant consommé. Christophe Cavard a annoncé  ne pas voter la confiance du gouvernement Valls II mardi prochain  : "Moi je fais partie des abstentionnistes. Quand on vote contre, on espère faire tomber le gouvernement. Lorsqu'on s'abstient on continue de croire que l'on peut travailler ensemble".

Pour l'instant, Christophe Cavard dit garder "l'espoir" de faire changer le gouvernement d'orientation en lui accordant une sorte de "dernière chance" à l'occasion du vote du budget 2015 en novembre. "Nous devons trouver une large majorité pour faire changer le gouvernement d'orientation. Si le Parlement parvient à mettre en minorité le gouvernement, que cela soit en s'abstenant, en votant contre un projet ou en adoptant un amendement contre l'avis du gouvernement, Hollande pourra réagir de différentes façons. Soit il change de Premier ministre pour changer d'orientation, moi c'est ce que j'espère, soit peut dissoudre l'Assemblée. Dans ce cas là ça ne me fais pas peur".

Retour aux sources 

En attendant, l'écologiste veut renouer avec le terrain. Une façon de s'assurer un avenir politique ? "Pas du tout. Je veux débattre avec les électeurs écologistes et aussi les socialistes qui ont voté pour moi dans le cadre de l'accord avec le PS. J'ai des doutes et j'ai besoin aussi de prendre leur avis". A la fin du mois, le député délocalise sa permanence au Mas de Mingue pour "travailler à la mise en oeuvre de projets, comme la rénovation du stade". Le parlementaire a aussi mis à disposition des associations de sa circonscription ses 130 000 euros de réserve parlementaire afin de financer des projets associatifs. "Ce sont déjà des choses concrètes qui atténueront la colère", pense le Gardois.

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

2 réactions sur “FAIT DU JOUR « Je suis dans une période de doutes », confie le député EELV Christophe Cavard”

  1. Il restera associé au gouvernement qui a prolongé la politique économique de la droite.
    Ce gouvernement aura été parfois plus loin que l’UMP dans plusieurs domaines. Plusieurs engagements n’ont pas été respecté (vote des étrangers et autre). Ils ont reculé face aux réac et autres groupes intégristes, royalistes, monarchistes, nationaliste… ils ont offert une rampe de lancement au FN.
    La population, les travailleurs, les privés d’emplois, les retraités, les étudiants doivent reprendre les choses en main.

Répondre à edouard Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité