A la uneActualité générale.Actualités

GARD RHODANIEN Edgard lance deux nouvelles lignes vers le Vaucluse

Jean Denat, Jean-Christian Rey et Brice Verdier ont présenté les deux nouvelles lignes ce matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Jean Denat, Jean-Christian Rey et Brice Verdier ont présenté les deux nouvelles lignes ce matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Depuis le début du mois, deux nouvelles lignes de cars Edgard relient Bagnols à la gare SNCF de Bollène (B20) et Pont-Saint-Esprit à Avignon en semi-express (B22).

Deux lignes présentées ce matin à l’occasion de la semaine de la mobilité par Jean Denat, vice président du Conseil général du Gard délégué aux transports, le président de l’agglo du Gard Rhodanien Jean-Christian Rey et Brice Verdier, directeur des Autocars Faure, qui assure les liaisons dans le cadre d’une délégation de service public.

Faute de trains…

Une présentation originale, puisqu’elle a été effectuée en roulant dans le car de la ligne B20, en direction de Bollène. Une ligne qui faisait l’objet d’une « sollicitation forte » d’après Jean Denat. Il faut dire que pour les spiripontains et les bagnolais la gare de Bollène est encore le moyen le plus rapide de prendre le TER et surtout le TGV pour Lyon/Valence, le Gard rhodanien n’étant plus desservi par les trains de voyageurs depuis plusieurs décennies.

Même s’il reconnaît que le dossier de la réouverture de la ligne de voyageurs SNCF sur la rive droite « traîne, notamment pour des raisons budgétaires, on nous dit qu’il faut 60 millions d’euros », Jean-Christian Rey s’est dit « très heureux qu’on ait pu trouver une solution. » Edgard, faute de train en somme.

Pas seulement : Brice Verdier voit aussi en cette ligne « une porte d’entrée et de sortie sur Rhône-Alpes et le Vaucluse, cela permet, en complément du train, d’aller travailler à Pierrelatte ou Montélimar. »

Jean Denat et Jean-Christian Rey sur le quai de la gare de Bollène, ce matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Jean Denat et Jean-Christian Rey sur le quai de la gare de Bollène, ce matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

20 minutes de moins pour aller à Avignon

La deuxième ligne, la B22, est une ligne semi-express vers Avignon qui ne fait aucun arrêt entre Laudun et Avignon. « Une demande des usagers et du Conseil général » pour Brice Verdier. Il faut dire que cette ligne Pont-Avignon est la plus fréquentée du réseau gardois. Avec 16 allers retours par jour du lundi au vendredi, elle permettra de soulager la ligne B22 classique, notamment aux heures de pointe.

Ses usagers pourront gagner « 20 minutes par rapport à l’omnibus, ce qui met Pont-Saint-Esprit à une heure d’Avignon, et Bagnols à 40 minutes », a poursuivi le directeur des Autocars Faure, annonçant déjà « 15 à 40 voyageurs par autocar en moyenne, ce que nous considérons comme un succès. »

Prochain arrêt : le transfert de compétences

Ces deux nouvelles lignes, financées entièrement par le département du Gard pour un montant de 8155 euros, sont donc dirigées vers le Vaucluse. « Mais ce n’est pas fait que pour sortir du territoire, se défend Jean-Christian Rey. Ça permet aussi de faire rentrer des personnes, et ça contribue à notre attractivité. »

Jean Denat, Roger Castillon (maire de Pont-Saint-Esprit) et Jean-Christian Rey ce main, dans le car (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Jean Denat, Roger Castillon (maire de Pont-Saint-Esprit) et Jean-Christian Rey ce main, dans le car (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Jean Denat s’est pour sa part félicité qu’Edgard « accompagne le mouvement vers les transports en commun, qui correspond aux enjeux de notre époque. » Il a également rappelé que le département s’était « positionné depuis longtemps en faveur de la réouverture de la ligne de train sur la rive droite du Rhône », mais qu’en attendant « on ne laisse pas les usagers sur le bord de la route. » Ou sur le quai de la gare, donc.

Le probable futur président du Conseil général et le président de l’agglo sont ensuite revenus sur un des gros défis des mois à venir pour l’agglo du Gard Rhodanien, avec le transfert des compétences de transport du département à l’agglo. Tant l’un que l’autre ont assuré « travailler pour que ça se passe le mieux possible », et « assurer la continuité des services ». Un cabinet a été mandaté pour faire un diagnostic et élaborer des scénarii de transport, et des assises du transport de l’agglo se tiendront le 18 octobre prochain.

Il ne faudra pas traîner pour se mettre d’accord : le transfert de compétences sera effectif dans moins d’un an, le 31 août 2015.

Les horaires et les itinéraires de la ligne B20 et B22.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité