A la uneActualité générale.Actualités

FAIT DU JOUR Vézénobres et Deaux privées d’eau potable après les inondations

Nicolas passe chercher de l'eau à Deaux, hier matin. Eloïse Levesque/Objectif Gard

Samedi dernier, les deux pompes qui alimentent en eau Vézénobres et Deaux ont été noyées de boue suite aux inondations. Les 2400 habitants de la zone ont été privés d'eau potable. Des distributions de bouteilles ont été organisées.

Vénénobres se trouve à la jonction des deux Gardons d'Alès et d'Anduze. Le débit y est donc plus important. Dans la nuit de vendredi à samedi, alors que le Gardon a débordé à hauteur du village, l'eau boueuse a recouvert les deux puits et la nappe phréatique. "On a pompé au même moment, sans savoir ce qui se passait", explique Bruno Deleuze, président du syndicat d'eau potable de la Mayre. Le captage a alors remonté de la boue, contaminant Deaux et Vézénobres.

L'eau sortant des robinets étant trouble samedi matin, le syndicat a été alerté et la consommation a été interdite.

Plus de 700 bouteilles par jour ont été distribuées à Deaux. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Plus de 700 bouteilles par jour ont été distribuées à Deaux. Eloïse Levesque/Objectif Gard

Immédiatement, des bouteilles ont été distribuées à la population. "On a contacté les centres commerciaux et des dizaines de palettes ont été acheminées par Véolia. Deux  points de collecte ont été mis en place à la mairie de Deaux et aux ateliers municipaux de Vézénobres. 30 personnes âgées ne pouvant se déplacer ont été livrées à domicile, de même que les restaurants, écoles, crèches et boulangers", précise Ghislaine Glad, adjointe au maire de la cité médiévale.

Ainsi, Deaux a distribué plus de 700 bouteilles par jour depuis samedi. "Certains habitants ont pris pour leur voisin qui ne pouvait se rendre à la collecte aux heures d'ouvertures. On a assisté à une véritable entraide entre les résidents", souligne de son côté Sandrine Malfoy, conseillère municipale du village. Et d'ajouter : "Dans tous les cas, il n'y a pas d'abus possible. Nous tenons un listing et nous ne pouvons donner plus de 2L par jour et par personne. Ordre de la préfecture".

Distribution à Vézénobres, samedi dernier. DR
Distribution à Vézénobres, samedi dernier. DR

En parallèle de cette mesure, Véolia, chargée de l'entretien et de la distribution, a rapidement dû réagir au niveau de la pompe. Dimanche, les cuves de réserves d'eau ont été vidées, vidangées et remplies jusqu'à ce que l'eau soit claire. "Des prélèvements effectués lundi et mardi matin ont montré que la teneur en boue (turbidité) était dans la bonne fourchette. Mais il faut maintenant que l'Agence régionale de santé donne son feu vert", indique Bruno Deleuze.

De fait, l'ARS a effectué hier matin des analyses bactériologiques pour détecter l'éventuelle présence de dépôts d'engrais ou de pétrole. La réponse est attendue ce soir. En attendant, de nouvelles distributions seront effectuées tout au long de la journée.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité