A la uneEconomieL'Eco du Mardi

L’ÉCO DU MARDI Cévennes aménagements, l’instigateur du monte-escalier à Alès

Vincent et Benoît Lumalé, fondateurs de Cévennes aménagements.

En partenariat avec les CCI de Nîmes et d’Alès-Cévennes, Objectif Gard vous offre, chaque mardi, un focus sur la situation économique du Gard. Place ce mois-ci à l’économie de demain, la Silver économie. À Alès, Benoît et Vincent Lumalé, deux frères, ont lancé il y a 20 ans l'enseigne Cévennes aménagements, spécialisée dans l'installation de matériel d'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

Seule sur le marché cévenol à l'époque de sa création, l'entreprise Cévennes dépannages évolue aujourd'hui dans un paysage beaucoup plus concurrentiel. En effet, depuis quelques années, la Silver économie – l'économie au service des personnes âgées –, est en pleine expansion. Si auparavant les séniors se montraient réticents à s'équiper de matériels leur facilitant la vie (comme un monte-escalier par exemple) ils osent maintenant sauter le pas. C'est ce que Benoît Lumalé observe : « Avant, ils regardaient le prospectus en se disant qu'ils n'avaient pas besoin de ça. Puis au fil du temps, à force de voir que leur voisins achètent ce type d'équipements, ils s'y mettent aussi ».

Le monte-escalier, « un produit de luxe »

Mais attention, ce n'est qu'en cas d'absolue nécessité que les Gardois prendront la décision de commander une chaise élévatrice, contrairement à certains habitants d'autres régions. « À Nice, j'ai installé des chaises élévatrices pour des personnes de 45 ans, qui voulaient juste plus de confort. C'est aussi un produit de luxe », explique le co-gérant. C'est d'ailleurs sur la Côte d'Azur que l'activité de l'entreprise a démarré, avant qu'elle ne se développe en Languedoc-Roussillon et plus particulièrement dans le Gard en 1995. « C'est un marché qui a été long à entrer dans les mœurs », souligne Donya Saadaoui, responsable commerciale sur la filière professionnelle. Du monte-escalier à la baignoire à porte, en passant par l'ascenseur privatif ou la douche extra-plate, Cévennes aménagements s'adresse aux particuliers, mais aussi aux collectivités pour la mise en conformité des lieux publics.

Une concurrence qui fait rage

En 2014, l'entreprise familiale n'est plus la seule à proposer ce type de service dans le département. « La concurrence est accrue dans le Gard, mais elle est aussi déloyale car il existe des petites entreprises qui ont peu de charges et proposent donc des tarifs très bas », regrette Donya Saadaoui. Pour se démarquer, Cévennes aménagements mise sur son ancienneté et son savoir-faire. Après plus de 20 ans d'expérience, elle compte environ 5 000 clients dans la région et se positionne aussi sur l'export, « en Guyane, au Maghreb, dans les pays d'Afrique Noire », note Benoît Lumalé. En 2008, la société a même créé la branche BLV élévations, dédiée à la vente de plateformes élévatrices et de monte-charges pour les professionnels « comme les restaurateurs, les pharmacies, etc ». Pour la suite, les deux frères et leurs cinq salariés souhaitent étendre leur gamme de produits et augmenter leur ventes à l'international, mais aussi dans le Gard.

Elodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité