A la unePolitique

BAGNOLS La cession du terrain de l’Ancyse et une subvention au FCBP font débat

Lors du conseil municipal, hier (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Lors du conseil municipal, hier (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Parmi les 26 questions au programme du conseil municipal de Bagnols hier, certaines ont provoqué des débats parfois vifs.

Ce fut d’abord le cas de la deuxième question, ayant pour but le vote du budget supplémentaire 2014. Un budget retranché de près d’un million d’euros, soit la valeur du terrain de l’Ancyse qui n’a pas été vendu cette année.

« Recettes fictives » et « boule de cristal »

De quoi faire réagir le conseiller municipal d’opposition Serge Rouquairol : « ça nous inquiète, des recettes fictives comme celle là on peut en reproduire chaque année. Ça vous permet de produire des budgets ronflants, alors qu’en réalité il n’en est rien. »

Le maire lui répondra que « ce ne sont pas des recettes fictives. La vente a été budgétisée, et les dépenses étaient soumises à cette vente. On l’a dit dans un souci de clarté, pour éviter les rumeurs. On n’est pas pressés, on attend que le projet et les finances correspondent à nos souhaits. »

« La seule certitude que nous ayons eu à l’époque, c’est qu’il n’y aurait pas de recettes cette année », lui a alors rétorqué le conseiller d’opposition, s’attirant les sarcasmes de Jean-Christian Rey : « Si vous avez le pouvoir de lire l’avenir dans une boule de cristal, faites-le et donnez-nous les numéros du loto. »

La conseillère d’opposition Claudine Prat soulèvera ensuite la question de la perception du budget : « les bagnolais l’ont pris pour un engagement et sont déçus. » Le premier adjoint Jean-Yves Chapelet estimera qu’il s’agit « de précautions budgétaires. Il n’y a pas eu de vraie chose reportée. »

« C’est vexant et insultant »

Autre sujet polémique, l’attribution d’une subvention de 8 000 euros au Football Club Bagnols-Pont pour l’organisation des deux Tournois de Printemps. « Je m’étonne d’un tel niveau de subventions, a lancé Christian Roux. J’ai l’impression que les subventions exceptionnelles deviennent récurrentes, avec des sommes astronomiques. »

Le maire a alors défendu le choix municipal en rappelant que « plus de 1 500 personnes sont venues pour ce tournoi, ça a fait tourner l’économie locale. » L’UDI Claude Roux, d’accord avec son homonyme, a quant à lui annoncé qu’il voterait contre, « pas contre la subvention, mais contre le montant. 1 000 ou 2 000 euros auraient pu être la norme. »

Jean-Christian Rey défendra à nouveau la subvention, estimant que « ce projet était vraiment intéressant, il fallait tenter cette expérience. »

Le débat a alors rebondi avec l’intervention de la conseillère d’opposition Claudine Prat, accusant le maire « d’attendre les élections pour faire plaisir aux associations. » « C’est très humiliant ce que vous dites. C’est vexant et insultant pour l’ensemble du club, a alors tonné le maire. Vous pensez qu’il y a un euro qui ira dans la poche d’un bénévole ? » Et le maire de promettre qu’il répèterait aux intéressés les paroles de la conseillère.

La subvention sera votée avec 9 abstentions, soit toute l’opposition municipale.

Et aussi :

Marine Guillon sort… : la conseillère municipale déléguée à la jeunesse a rendu son tablier pour se consacrer à la reprise de ses études. Le conseiller délégué à la médiation et aux équipements de proximité Ali Ouatizerga a donc récupéré sa délégation.

… et Anthony Cellier rentre : âgé de 39 ans, il devient conseiller municipal délégué à la communication.

Le maire vent debout contre la sortie du collège du Bosquet du dispositif ZEP : la question, posée par Claude Roux en fin de conseil municipal, « mobilise l’ensemble de la communauté éducative » a assuré le maire. « Aujourd’hui, parce qu’on a des bons résultats, on veut nous faire sortir du dispositif ZEP (Zone d’éducation prioritaire, ndlr). C’est impossible. Ce n’est pas acceptable de sortir d’un dispositif qui fonctionne parce qu’on a des bons résultats » s‘est étranglé Jean-Christian Rey. Le premier magistrat a par ailleurs annoncé avoir un rendez-vous au ministère de l’Education mardi après-midi pour évoquer le sujet.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité