A la uneActualités

LA GRAND-COMBE Éducation prioritaire : parents, enseignants, élus et élèves manifestent

Patrick Malavieille a assuré le soutien sans faille de la municipalité dans la lutte pour rester en ZEP. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Patrick Malavieille a assuré le soutien sans faille de la municipalité dans la lutte pour rester en ZEP. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Ce matin, les parents d'élèves du collège Léo Larguier et des écoles concernées par la sortie du dispositif d'éducation prioritaire ont manifesté leur mécontentement sur le marché de La Grand-Combe.

C'est avec le soutien du maire, Patrick Malavieille et de son équipe municipale que parents et enfants se sont mobilisés ce matin pour dénoncer la décision qui pèse sur cinq établissements de la commune* : celle de ne plus être classée en zone d'éducation prioritaire (ZEP) d'ici la rentrée prochaine. Une nouvelle qui passe mal du côté des parents d'élèves et des enseignants, d'autant que selon eux, "les chiffres sur lesquels s'appuient le rectorat ne justifient pas notre sortie de ZEP", déplore Monique Huck, professeur documentaliste. "31 établissements de l'Académie de Montpellier ont été retenus pour rester ou entrer dans le dispositif. On nous a dit que le nôtre était 32ème ! Alors que l'on devrait normalement se trouver entre la 25e et 28e position", ajoute t-elle. Des propos corroborés par le premier magistrat : "C'est une injustice flagrante ! Si nos établissements perdent ce statut, cela privera les élèves de certains projets pédagogiques. Nous allons donc multiplier les initiatives avec le soutien sans faille de la municipalité" clame Patrick Malavieille.

La semaine dernière, une délégation a été reçue par le directeur académique des services de l'éducation nationale à Nîmes. "Il nous a promis une dotation spéciale pour nous accompagner dans la sortie du dispositif, mais nous n'en voulons pas ! Nous souhaitons rester en ZEP, un point c'est tout", explique Monique Huck. Les parents d'élèves ont également pu échanger avec William Dumas, le député de la circonscription. Lundi, un nouvel entretien est prévu au Conseil général, avec le délégué à l'éducation nationale. "Nous avons également sollicité à plusieurs reprises la rectrice d'Académie, sans réponse", indique la professeur-documentaliste. Si la situation n'évolue pas en faveur des manifestants, les enseignants envisagent de faire grève la semaine prochaine.

* Collège Léo Larguier et écoles Anatole France, Victor Hugo, Jules Ferry et Florian.

Elodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité