Faits DiversInsolite

POUZILHAC Mort suspecte de 20 pigeons sauvages près de la mairie

Photo d'illustration
les pigeons seront pris au piège. Ph DR
Ph DR

Hier soir à 18h, la mairie de Pouzilhac, près de Laudun, a retrouvé une vingtaine de pigeons morts ou agonisants sur son parvis. Plusieurs volatiles ont été emmenés par les autorités pour analyse.

Le cas étant isolé, les gendarmes n'écartent pas la thèse de l'empoisonnement. Si tel est le cas, la mairie pourrait porter plainte dans les jours à venir.

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Articles similaires

Un commentaire

  1. Nous contacterons Jean-Claude LAURENT, Maire de cette commune afin de déterminer les circonstances qui ont conduit à la mort ces pigeons. L’empoisonnement de tout animal est passible d’une amende conséquente. Si la commune de POUZILHAC a des problèmes avec les pigeons, elle doit savoir que des solutions raisonnables, éthiques et peu coûteuses existent afin que de cohabiter avec ces oiseaux en bonne intelligence ! BM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité