Actualités

NÎMES Le CHU de Nîmes présente ses voeux 2015

Martine Ladoucette, directrice Générale du CHU de Nîmes lors des voeux 2015 (Photo Emeline Andreani/Objectif gard)
Martine Ladoucette, directrice Générale du CHU de Nîmes lors des voeux 2015 (Photo Emeline Andreani/Objectif gard)
Martine Ladoucette, directrice Générale du CHU de Nîmes lors des voeux 2015 (Photo Emeline Andreani/Objectif gard)

Martine Ladoucette, directrice générale du CHU de Nîmes, a présenté ses vœux au personnel médical, ce lundi 12 janvier. Après un rapide bilan de 2014, la directrice a annoncé les grands projets de l’établissement pour cette nouvelle année.

« Croissance constatée dans tous les domaines »

En 2014, le CHU de Nîmes a investit près de 4 millions d’euros d’équipements, mais pas seulement. Plusieurs secteurs ont vu le jour – notamment l’unité de cancérologie – qui ont permis la création de postes. Par rapport à 2013, « c’est 9 médecins par mois de plus ainsi que 32 recrutements non-médicaux » assure la directrice.

« Le CHU de Nîmes connait également la plus forte augmentation française des scores SIGAPS. » Le Système d’Interrogation, de Gestion et d’Analyse des Publications Scientifiques (SIGAPS) recense et analyse des publications scientifiques référencées Medline, pour un établissement ayant des activités de recherche médicale. Cette augmentation marque donc l’investissement du CHU pour le développement de la recherche clinique.

L’année 2014 est aussi marquée par l’élan de générosité des donnateurs : 300 000 € de dons collectés pour le CHU. Une contribution qui a permis l’acquisition de robotique chirurgicale.

« L’année 2015 sera, à bien des égards, une année active de transition »

« Nous voulons concrétiser ou mettre en place dans le courant de cette année, les jalons d’un nouveau modèle de développement hospitalo-universitaire adapté à l’évolution des besoins et des défis, pour le futur proche » prévoit la directrice. Cela comprend l’ouverture de l’institut cancérologique au cours de cette année, qui se fera en deux temps : la radiothérapie publique et privée en été et l’ensemble des activités médicales et chirurgicales entre septembre et décembre 2015.

Sont également prévus : l’ouverture d’un nouvel EHPAD sur le site de Serre Cavalier, l’adoption d’un véritable projet pour la neurochirurgie prévu pour 2017, et la préparation de la nouvelle certification « On doit déjà se préparer à la suivante [certification], en se préparant à une élévation du niveau d’exigences, mais aussi et surtout à un changement de nature d’exercice« .

Martine Ladoucette cloture son discours en abordant la préparation du projet d’établissement pour les années 2017/2020. Trois mots clés sont à retenir : citoyenneté « vis-à-vis à la fois des patients, du personnel mais aussi des hôpitaux de proximité« , innovation, performance et efficience.

Emeline Andreani

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité