A la uneActualitésSociété

FAIT DU JOUR Une mosquée salafiste clandestine à Alès

Photo d'illustration. DR/OG
Photo d'illustration. DR/OG

La radio RTL annonçait hier que le nombre de mosquées salafistes était en hausse en France, citant Alès parmi les villes moyennes concernées. Après enquête, Objectif Gard confirme l'existence de ce lieu de prière clandestin sous couvert de local associatif, dans le quartier du Moulinet à Alès. Il serait né il y a plus d'un an.

Situé dans une zone d'activité commerciale du Moulinet, au nord d'Alès, El Houda est officiellement une association ayant pour objet la promotion et l'organisation d'actions sociales, culturelles et cultuelles, ainsi que l'enseignement de la langue arabe et orientale. Elle a été créée en 2010 et dispose d'un local de 30 m² qu'elle a acheté. Présente sur les réseaux sociaux, elle possède une radio en ligne et un site internet où elle évoque la pratique quotidienne de la religion dans sa plus grande tradition. "Si l'on prie derrière une sœur qui se couvre pas les pieds, la prière est elle valable?", interroge par exemple une vidéo.

Un certain radicalisme ?

Mais El Houda propose d'autres activités plus clandestines. "Ses dirigeants sont à l'écoute de l'un des membres fondateurs du Front islamique du Salut, mouvement salafiste qui a causé des milliers de morts dans les années 90 en Algérie", assure le Nîmois Abdallah Zekri, président de l'Observatoire national contre l'islamophobie. Selon lui, des prêches en français relativement classiques ont lieu tous les vendredis. "Ce n'est qu'après, pendant les réunions et les discussions", que les intervenants prônent un certain radicalisme. "Ils sont connus sur Alès pour leurs discours salafistes", ajoute-t-il.

On ignore toutefois le nombre de personnes participantes. "Elles sont peu nombreuses. Rien à voir avec des mosquées ordinaires qui attirent 200 à 300 personnes. Mais ce n'est pas la quantité qui compte. C'est les dégâts qui peuvent être faits", craint le vice-président du Conseil Français du Culte Musulman qui appelle le pouvoir à agir.

De leur côté, les forces de l'ordre se disent informées de la présence de ce lieu de prière. "On ne sait pas ce qui s'y passe mais on se doute qu'ils ne partagent pas la vision des mosquées classiques. Sinon pourquoi se cacher?", précise une source policière qui affirme qu'aucun trouble n'a à ce jour été constaté. Le responsable de la structure a déjà été convoqué et les lieux vérifiés par les autorités, pour des problèmes de normes de sécurité du local associatif.

Selon RTL, on dénombre aujourd'hui 25 salles de prière radicales en Île-de-France, 22 dans la région lyonnaise et 13 à Marseille. 5 000 salafistes seraient présents en Île-de-France, soit dix fois plus qu'il y a dix ans. D'après nos informations, El Houda serait la seule mosquée du Gard issue de cette mouvance.

Lire aussi :

ALÈS Mosquée salafiste : "Nous n'avons rien à voir avec le djihadisme", clame Liazid Sebaa

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

12 réactions sur “FAIT DU JOUR Une mosquée salafiste clandestine à Alès”

  1. Une petite précision si vous le permettez :tout d’abord, il s’agit du quartier du Moulinet et non pas du Martinet et il suffit de passer sur la nationale pour remarquer ces rassemblements lorsque c’est le moment.

  2. la photo d’illustration…illustre très mal !
    On aperçoit apparemment des musulmans…qui n’ont rien de salafiste (pratique radicale)!
    Alors je suis Triste.

  3. Moi je comprend pas pourquoi le policier dit qu’il se cache alors qu’ils ont une.radio, une page Facebook un local acheter et déclarer et une association en.bonne uniforme… Désolé mais ils.se cachent pas !
    De plus je ne.vois pas pourquoi c’est choquant de poser la question pour savoir si la prière sera valide si une personne est pied nu face . Soi.. Faut pas oublier que Islam est une région très hygiénique avant chaque prière nous pratiquons lodo (ablutions) c’est à dire ce laver entièrement avant chaque prière il y a 5 prières par jours minimum…
    Il est normal que des croyants de toutes religions qui soit ai des questions sur la.bonne pratique de sa religion… sinon il n’y aurai pas de concessionoire dans les églises, des rabins curée imam sont la pour répondre au question alors arête de faire passer ça pour de l’intégrisme honte à #objectifgard

    1. Commencez par connaître la biographie historique de celui qui incarne l’islam : mahomet -> hérodote. net par exemple !

  4. Objectif Gard n’a pas été objectif sur cette article car la réalité du personnage qui est connu respecter et respectueux de tous.Vous l’avez salie honte à vous qui se dit objectif, alors sur cette affaire soyer vraiment objectif.

  5. merci de ne pas censurer une citation du président de la turquie

    « Les minarets seront nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées seront nos casernes et les croyants seront nos soldats. »

    Tayyip Erdoğan président de la République de Turquie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité