ActualitésCulture

NÎMES Je m’aNîmes, un circuit artistique dans le cadre des JEMA

Le collectif Je m'aNîmes. Photo : Emeline Andreani/Objectif Gard
Le collectif Je m'aNîmes. Photo : Emeline Andreani/Objectif Gard

Les JEMA (Journées européennes des métiers d'art), mises en place depuis près de 10 ans, ont pour but de faire découvrir les métiers de l'art et de l'artisanat. Trois jours de découverte que le collectif Je m'aNîmes a souhaité initier dans la ville de Nîmes.

Plasticiens, brodeurs, céramistes, mosaïstes, photographes, (...) autant de monde ayant répondu présent à l'appel de Pierrette Gaudiat, de l'association Etant Donné : "Lorsque Jenny nous a parlé de ces JEMA à Montpellier, ce fut comme une évidence pour nous d'amener ce projet sur Nîmes. Nous avions envie de nous rencontrer entre artistes et artisans, mais surtout de faire découvrir nos métiers aux Nîmois. C'est ainsi que dans le cadre des JEMA, nous avons créé la première édition de Je m'aNîmes". Après trois, quatre mois de préparation, ce sont aujourd'hui environ une centaine d'artistes et artisans qui participent à ce projet. Une de ses particularités est la grande diversité des métiers proposés, qui permet ainsi à la clientèle locale, de découvrir les différents commerçants, artisans et artistes présents à Nîmes.

"C'est un paradoxe qu'à Nîmes, il n'y ai rien pour l'art"

Labellisée Ville et pays d'art et d'histoire, la ville de Nîmes était la seule à ne pas organiser un évènement autour de l'art : "Avec une telle culture et une telle histoire, c'est un paradoxe qu'à Nîmes il n'y ai rien pour l'art. Considérée comme Ville et pays d'art et d'histoire, tout comme Uzès et Beaucaire, elle est pourtant la seule à ne pas mettre l'art en avant" s'indigne Christophe Giral, un des partenaires au projet. Et c'est dans cette optique de faire évoluer les choses, que le collectif consacre trois journées à l'art et à l'artisanat nîmois, par des expositions, des parcours pédagogiques, des animations musicales et ludiques, des démonstrations, (...).

Un projet qui a d'ailleurs été très bien accueillis par la mairie de la ville, et surtout par Corinne Ponce-Casanova, adjointe au Maire déléguée au développement de la vie culturelle : "Elle s'est tout de suite mise en action et nous a ainsi accordé une subvention de la ville. La Chambre des métiers nous soutient également en nous imprimant toutes les affiches et le programme pour l'évènement" se réjouit Pierrette Gaudiat. Un enthousiasme que le collectif espère voire perdurer, d'autant plus que les idées ne cessent de fuser dans la tête de nos artisans nîmois.

Informations supplémentaires :
Je m'aNîmes, du 27 au 29 mars dans les rues de Nîmes. Chaque commerce ou boutique participant au projet sera distingué par un ballon au couleur des affiches.  Pour plus d'informations, jemanimes.com

Emeline Andreani

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité